La FFF valide la Ligue 1 à 20, l'Amiens SC rétrogradé en Ligue 2

Sans surprise, la Fédération Française de Football (FFF) a entériné la décision de la Ligue de Football Professionnel (LFP) de limiter la prochaine saison de Ligue 1 à 20 équipes. Les chances de voir l'Amiens SC en Ligue 1 la saison prochaine se réduisent considérablement.
Les dirigeants du club et les élus se tournent désormais vers la justice pour annuler la relégation de l'Amiens SC en Ligue 2
Les dirigeants du club et les élus se tournent désormais vers la justice pour annuler la relégation de l'Amiens SC en Ligue 2 © FTV
L'avenir s'assombrit pour l'Amiens SC. Ce vendredi 26 juin, la FFF a adopté la convention avec la LFP, limitant à 20 le nombre d'équipes en Ligue 1. Une décision qui condamne l'ASC et le Toulouse FC à une relégation en Ligue 2. 

La convention LFP-FFF largement adoptée

L'assemblée fédérale de la FFF, réunie en visioconférence ce vendredi matin, a largement adopté (82,33%) la nouvelle convention la liant avec la LFP pour les quatre prochaines saisons. 

L'Amiens SC et le Toulouse FC, relégués à l'issue d'une saison perturbée par l'épidémie de coronavirus, militaient depuis plusieurs semaines pour un élargissement de la compétition à 22 clubs. 

Début juin, le Conseil d'État avait invalidé la relégation des deux équipes, au motif que la Ligue les avait prononcées sur la base d’une convention FFF-LFP caduque. Les instances du football française devaient alors réétudier le format du championnat. 

L'Amiens SC relégué en Ligue 2

Tour à tour, le bureau de la LFP, puis son conseil d’administration, puis son assemblée générale avaient validé le format d'une Ligue 1 à 20 équipes, reléguant de fait Amiens et Toulouse en Ligue 2. Avec le vote de vendredi matin, réunissant près de 200 délégués de clubs amateurs et professionnels, cette décision est actée. La Ligue 1 se jouera à 20 équipes et sans l'Amiens SC ni le Toulouse FC. 

Une décision que le président de l'Amiens SC, Bernard Joannin condamne dans un commuiqué de presse : "Au lieu de réexaminer le format de manière objective et impartiale, ainsi que le Conseil d’État l’avait demandé, les dirigeants de la LFP ont provoqué une seconde injustice en présentant aux instances du football des informations biaisées et erronées afin d’empêcher un vote éclairé de leurs assemblées générales, pour aboutir au rejet d’une Ligue 1 à 22".

Le conseil d'État sera de nouveau saisi

Comme nous l'avait confié le président délégué du club, Louis Mulazzi le 19 juin dernier, le club Picard va de nouveau trainer l'affaire devant la justice. "J’ai pris la décision, au nom du club de l'Amiens SC, de déposer de nouveau un recours en référé devant le Conseil d’État", explique Bernard Joanin. Même si les chances de voir l'Amiens SC évoluer en Ligue 1 l'année prochaine sont minces, il reste encore de l'espoir. Et les dirigeants veulent y croire. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
amiens sc football sport