François Damiens annonce le retour de ses caméras cachées (tournées en France !)

Le comédien belge a annoncé ce week-end le retour de son personnage de caméra cachées "François l'embrouille", 6 ans après avoir arrêté les tournages, devenus trop compliqués. 

François Damiens dans "Le tatoueur", une des caméras cachées les plus connues de François l'embrouille
François Damiens dans "Le tatoueur", une des caméras cachées les plus connues de François l'embrouille © FRANCOIS L'EMBROUILLE / CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Méfiez-vous : François Damiens pourrait bien essayer de vous piéger bientôt. Le comédien belge a annoncé qu'il allait de nouveau tourner des caméras cachées pour une chaîne de télé française. « C’est en effet prévu. Nous avons déjà commencé les repérages », a-t-il répondu samedi à la question d'un spectateur lors d'une avant-première du film "Le prince oublié" à Liège (Belgique).

Les repérages sont en cours. Le tournage aura lieu en France mais on ignore pour l'instant la date de diffusion. 

« Ce ne sera pas en Belgique, où l’on connaît trop mon visage, rapporte Sudpresse. Mais bon, durant ces premiers repérages en France, j’ai déjà été reconnu par tout le monde. C’est un peu comme si j’allais acheter un costume pour me marier sans avoir encore trouvé la future mariée. Ce sera compliqué. Mais c’est quand c’est compliqué que c’est marrant ».
 
François l'embrouille : best-of


6 ans d'absence


François Damiens a commencé ses caméras cachées "François l'embrouille" au début des années 2000 en Belgique avant de devenir populaire en France. Très populaire et même trop. A tel point qu'il a rapidement dû arrêter et s'est consacré au cinéma où il est devenu un comédien reconnu (Dikkenek, La délicatesse, OSS 117, Les cow-boys, La famille Bélier...). 

Les dernières caméras cachées de François l'embrouille remontent à 2014 (c'était en Corse). En 2019, il a tout de même réalisé un film entièrement en caméra cachée et tournée (déguisé) en Belgique  : "Mon ket". Il est actuellement à l'affiche du film "Le prince oublié" avec Omar Sy.
 
MON KET – Bande-annonce #1 – François Damiens (2018)

Lors de l'avant-première de ce film à Liège, François Damiens a également indiqué avoir obtenu les « autorisations nécessaires » pour réaliser une caméra cachée spéciale, dont il rêvait depuis longtemps. « Cette fois, j’ai le feu vert », a-t-il lancé, énigmatique. De quoi rendre impatients ses fans. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international télévision économie médias