• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Fusion des listes PS-LR : Saintignon dit “stop“ aux ”petites phrases” de Valls

Pierre de Saintignon, tête de liste PS en Nord Pas-de-Calais / Picardie, est exaspéré par Manuel Valls. / © MaxPPP
Pierre de Saintignon, tête de liste PS en Nord Pas-de-Calais / Picardie, est exaspéré par Manuel Valls. / © MaxPPP

Pierre de Saintignon, tête de liste PS aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a demandé jeudi à Manuel Valls de "cesser ces petites phrases qui nuisent à notre campagne", alors que le Premier ministre a évoqué l'hypothèse d'une fusion des listes gauche-droite face au FN.

Par @f3nord avec AFP

"De grâce, laissons-nous travailler, laissons-nous agir auprès de nos concitoyens, et puis cessons ces petites phrases qui jettent le trouble et qui nuisent à notre campagne. Donc, assez, stop!", a déclaré à la presse Pierre de Saintignon, en marge d'une conférence de presse. L'idée de Manuel Valls d'une fusion des listes Parti Socialiste et Les Républicains pour faire barrage au 2e tour à Marine Le Pen (FN) semble faire l'unanimité contre elle, à gauche comme à droite.

Guerre de mots entre Valls et Saintignon

Ce n'est pas la première fois que Pierre de Saintignon s'exaspère des commentaires du Premier ministre dans cette campagne des régionales. La tête de liste du PS, proche de Martine Aubry, avait déjà critiqué Manuel Valls lorsqu'il avait déclaré, fin octobre, que "tout devra être fait pour empêcher" la victoire du FN. "Je laisse à chacun la responsabilité de ses propos. Ce n'est pas utile de parler de cette manière-là, lorsque nous sommes engagés dans une campagne. Il s'agit de convaincre nos concitoyens de ce que nous leur proposons", avait répondu le candidat socialiste.

Pierre de Saintignon s'était également agacé d'une petite phrase de Manuel Valls lâchée au journal Le Monde début octobre : "Avec Pierre de Saintignon, nos chances sont très faibles", avait estimé le Premier ministre qui a encouragé Martine Aubry à se présenter comme tête de liste. "Cette question n'a jamais été posée, si ce n'est par ceux qui par des petites phrases, saisissant des micros, ont un objectif : celui de nous faire perdre", avait rétorqué Pierre de Saintignon.

A lire aussi

Sur le même sujet

La Braderie de Lille, la Grande Fête

Les + Lus