Gérard Depardieu à Néchin : "Le divorce est prononcé à partir du moment où les valeurs humaines ne sont plus respectées"

Suite aux dernières révélations de Complément d’enquête, la commune d’Estaimpuis, en Wallonie, où a résidé pendant plusieurs années Gérard Depardieu, a décidé de lui retirer sa médaille de citoyen d’honneur. Une décision saluée par les habitants.

Le Complément d’enquête sur Gérard Depardieu a retenti jusqu’en Belgique. L'acteur s’est vu retirer son titre de citoyen d’honneur ce samedi 16 décembre par le Conseil communal d'Estaimpuis.

durée de la vidéo : 00h02mn04s
Estaimpuis destitue G. Depardieu de son statut de citoyen d'honneur ©France Télévisions V. Porcher et A. Morvan

Gérard Depardieu entretient un lien particulier avec la commune, qu’il a habité pendant près de huit ans. Son histoire avec la Belgique débute en 2013 quand il pose ses valises à Néchin, située dans la commune d’Estaimpuis en Wallonie. Bien accueilli par les élus et les habitants, il avait même organisé une pendaison de crémaillère dans son jardin à son arrivée selon RTL.be.

Divorce officiellement prononcé

Le bourgmestre, Daniel Senesaele, affirme qu’il avait un "contact exceptionnel avec lui". Il juge néanmoins intolérable les plaintes pour viols, agressions sexuelles ainsi que les propos offensant à l’égard des femmes tenues par l’acteur "Le divorce est prononcé à partir du moment où les valeurs humaines ne sont plus respectées."

À l’époque, la présence de Depardieu dans la ville réjouit le bourgmestre. La commune a bénéficié de l’image de ce grand acteur "C’était un beau passeport pour nous faire connaître en Belgique et en France" admet-il.

On ne peut pas accepter un citoyen d’honneur qui ne respecte pas les gens

Myrian, habitante d'Estaimpuis

Une décision comprise par les habitants

Aujourd’hui, les habitants de la commune saluent la décision du Conseil communal et les critiques fusent à l’encontre de leur ex-voisin. "À l’époque on était fiers, mais là il nous a déçus" regrette Michael Pottier.

Les propos graveleux tenus par Depardieu choquent mais ne les surprennent pas «Ces situations existent depuis longtemps. Ce qui lui arrive doit servir de modèle pour les autres hommes» s’indigne Priscilla Baccari dont les parents habitent la commune.

La médaille d’honneur d’Estaimpuis n’est sûrement pas le dernier titre que Gérard Depardieu perdra. La ministre de la Culture, Rima Abdul Malak a également "lancé une procédure disciplinaire" contre l’acteur:  "Il se trouve que j’ai échangé avec le Grand Chancelier de la Légion d’honneur, le Général Lecointre : un conseil de l’ordre de la Légion d’honneur va se réunir et va engager une procédure disciplinaire pour décider si cette Légion d’honneur doit être suspendue ou pas, retirée complètement ou pas. Ce sera à eux de décider" a-t-elle déclaré à l’AFP.

Aujourd’hui, Gérard Depardieu aurait déménagé à Mont-Saint-Aubert dans la région de Tournai selon Sud Info. Cloîtré dans sa villa, l’acteur y mènerait une vie beaucoup plus discrète qu’à Néchin.

Avec Valériane Porcher et Antoine Morvan / FTV