• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Gilets jaunes : Auchan doit faire face à une grosse chute de ses ventes

Devant Auchan à Grasse ce mardi / © MAXPPP
Devant Auchan à Grasse ce mardi / © MAXPPP

L'enseigne nordiste se dit lourdement impactée par le mouvement des Gilets jaunes.

Par @F3nord avec AFP

Certains distributeurs, dont des entrepôts et des supermarchés ont été bloqués depuis samedi par des "gilets jaunes" partout en France, mettaient en garde mercredi contre des problèmes d'approvisionnement tout en déplorant une perte de leur chiffre d'affaires.

Chez Auchan, on déplorait mardi soir encore "une quinzaine de centres commerciaux bloqués". A Nîmes, l'entrepôt était toujours bloqué mercredi matin, a-t-on précisé de même source. "Les problèmes de livraison sont réels avec de nombreuses livraisons partielles, ce qui entraîne évidemment des ruptures importantes côté client et un manque à gagner pour le commerce", a souligné un porte-parole de l'enseigne nordiste.

-70%


Pour Auchan, "les conséquences économiques sont radicales, à hauteur de 50 millions d'euros sur trois jours en perte de chiffre d'affaires pour les hypermarchés uniquement". Olivier Louis, directeur de la communication d'Auchan Retail France détaille : "On a des sites très impactés. -53% à Douai, Noyelles-Godault et Louvroil à -68%, Dunkerque à -61%. C'est inquiétant ! On est sur la rampe de lancement des fêtes de fin d'année, juste avant le Black friday. C'est une situation économique difficile avec toutes les conséquences sur la gestion, les commandes, l'emploi (c'est une période où on embauche des nouveaux collaborateurs pour le surplus d'activité)". 

Sans compter les soucis de sécurité. Samedi, suite à des échauffourées, Auchan Longuenesse a dû confiner ses clients pendant quelques minutes. Auchan Noyelles-Godault a été inaccessible lundi une partie de la journée. Mardi, à Louvroil, les CRS sont intervenus pour déloger les Gilets jaunes...

Les exemples d'hypermarchés de l'enseigne nordistes visés par les gilets jaunes sont nombreux. "C'est une situation inédite par son ampleur et sa durée, complète Olivier Louis. On est inquiets. On espère que le gouvernement et les forces de l'ordre vont tout faire pour retrouver une situation normale".

 


Auchan parle de -70% de chiffre d'affaires dans les Auchan des Hauts-de-France le week-end dernier (-55% dans toute la France). Les 125 Auchan français auraient perdu 50 millions d'euros en quatre jours.

La journée de lundi a été moins dramatique, avec une baisse des ventes de l'ordre de 5%, mais "avec des disparités extrêmement fortes, entre des magasins à +20% et des sites à -35%", voire jusqu'à -65% à Angoulême, un secteur particulièrement bloqué par les "gilets jaunes".
 
ASKIP : avec les gilets jaunes, Auchan voit rouge
 

D'autres enseignes touchées


Chez Intermarché, on indique avoir pris des mesures "dès la semaine dernière pour assurer les approvisionnements" et ainsi "éviter les livraisons samedi au plus fort de la mobilisation". Mais l'enseigne, en tant que groupement d'indépendants, n'avait pas de chiffres à fournir concernant la perte de son chiffre d'affaires.

Avec les fêtes de fin d'année qui approchent et le "Black Friday" vendredi, les commerçants s'inquiètent de la prolongation du mouvement et en appellent aux pouvoirs publics. "Comme vous le savez, le commerce n'est déjà pas en très bonne santé et ce serait dommage qu'Amazon profite de tout ça", a ainsi estimé M. Creyssel. D'après le cabinet Nielsen, les hypermarchés et supermarchés avaient vu samedi leur chiffre d'affaires baisser de 35% en moyenne.

 

Sur le même sujet

La vidéo de la recette des noix de Saint-Jacques aux clémentines et topinambours

Les + Lus