• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Gilets jaunes : le point sur les blocages en cours dans les Hauts-de-France ce lundi

A Crespin, ce lundi / © FRANCOIS LO PRESTI/AFP
A Crespin, ce lundi / © FRANCOIS LO PRESTI/AFP

Le mouvement des gilets continue, après un week-end de mobilisation, de tenter de bloquer de nombreux points routiers dans les Hauts-de-France.

Par EM et MCP

Ils l'avaient annoncé. Ce matin, de nombreux gilets jaunes perturbent la circulation dans le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, l'Aisne et l'Oise. Notamment sur les grands axes comme les autoroutes : A1, A16, A23...
 


Voici une liste non-exhaustive des blocages en cours ce lundi matin.


Nord

 
  • A16 : l'échangeur 54b fermé dans le sens Belgique-France au niveau de Grande-Synthe.
  • D625 : le rond-point des parapluies bloqué à Grande-Synthe.
  • Cambrésis : rond-points bloqués à Raillencourt Sainte Olle et Fontaine Notre Dame bloqués. Péage bloqué dans les deux sens.
  • RN2 : axe fermé au niveau de l'entrée de Maubeuge en provenance de Valenciennes. Les routiers participent au blocage. L'échangeur de Louvroil est également fermé.
  • N225 : blocage au niveau du rond-point des parapluies de Grande-Synthe. 4 km de bouchons.
 
  • Louvroil : des manifestants toujours présents devant Auchan
  • A23 : blocage au niveau du CRT Lesquin avec de nombreux routiers. La police est intervenue pour libérer les accès.
 
Gilets jaunes : le CRT de Lesquin débloqué par la police
 
  • Accès bloqué au parc d'activité du Mélantois, au niveau de Sainghin-en-Mélantois entraînant des ralentissements sur tout le secteur. 
  • Lestrem : des poids-lourds filtrent l'entrée à l'usine Roquette
  • A2 : barrage bloquant à Crespin/Saint Aybert près de la frontière belge.
Devant l'usine Roquette ce lundi matin / © Maxime Roziecki via On alerte dans le 59/62
Devant l'usine Roquette ce lundi matin / © Maxime Roziecki via On alerte dans le 59/62

 

  • Quaëdypre, près de Dunkerque, circulation ralentie en raison d’un barrage filtrant au rond-point de la Croix Rouge.


Pas-de-Calais

  • A1 : L'échangeur 16.1 fermé dans les deux sens à Drocourt, l'échangeur 17 fermé à Hénin-Beaumont dans le sens Lille-Paris, et l'échangeur 18 fermé à Carvin dans le sens Paris-Lille.
 
Gilets jaunes : l'A1 occupée à Vendin-le-Vieil. "On veut bloquer les ravitaillements"
  • Arras : sortie 15 sur l'A1 fermée.
A Arras, ce lundi matin / © Yann Fossurier
A Arras, ce lundi matin / © Yann Fossurier
 
  • A16 : l'autoroute est coupée au niveau de Calais dans les deux sens (échangeurs 41, 43, 44 et 46). L'échangeur 25 fermé à Berck et l'échangeur 26 occupé par des manifestants au Touquet.
  • Boulogne-sur-mer : blocage sur le rond-point de Capecure
Les gilets jaunes toujours mobilisés à Boulogne-sur-Mer ce lundi
 
  • Hénin-Beaumont : le rond-point des vaches est toujours bloqué. L'accès à la Zone industrielle est bloqué aussi. L'échangeur 17 de l'autoroute est fermé.
Barrage des gilets jaunes à Hénin-Beaumont
 
 
  • A26 : barrages filtrant au niveau des échangeurs 3 (Saint-Omer), 5 (Lillers), 6.2 (Liévin) et 6 (Béthune)
Bouchons avant la sortie Lillers sur l'A26 / © Ludo Riv‎ via On alerte dans le 59/62
Bouchons avant la sortie Lillers sur l'A26 / © Ludo Riv‎ via On alerte dans le 59/62
 
  • Longuenesse : des lycéens bloquent le rond point du Mc Donald's
  • Saint-Martin-au-Laert : la D943, D942 et D928 perturbées par le blocage d'un rond-point.
 
  • Arras : la sortie nord de la ville, en direction de l’autoroute A1, est bloquée par des gilets jaunes. Des barrages filtrants mis en place à Tilloy les Mofflaines et Saint-Laurent Blangy.
  • Tilloy-les-Mofflaines : barrage filtrant sur le rond-point d'accéder à l'autoroute.
  • Vendin-le-Vieil : blocage de la plate-forme logistique Carrefour sur la N47.
  • Libercourt : des gilets devant un entrepôt Auchan
  • Bruay-la-Buissière : blocage du rond-point porte Nord
  • Outreau : barrage filtrant au rond-point du magasin Leclerc
  • Bapaume : blocage du rond-point menant à l'autoroute
  • Douchy-les-mines : blocage du rond-point de la croix Saint-Marie
  • Fruges :  blocage devant la société Macquet
  • Desvres : blocage au rond-point d'Aldi
  • Saint-Pol-sur-Ternoise : blocage au rond-point Intermarché.
 

Somme

Dans le département, selon la Préfecture, on comptait à 11h entre 300 et 400 manifestants sur une dizaine de points de blocage.
  • A Amiens, la situation est toujours aussi compliquée. L’accès à la rocade A29 est impossible au niveau du pôle Jules Verne et du centre commercial de Glisy. Des ralentissement sont en cours dans la zone sud de Dury. Manifestation en cours échangeur 20 au niveau de l'A16 à Amiens Nord. Vers 16h30 : opération escargot depuis Amiens Dury en direction d’Amiens Nord échangeur A16 via Glisy par la rocade. 
 
  • A Péronne : un barrage filtrant rond-point du Mont-Saint-Quentin sur la D1017. Mêmes ralentissements du côté du garage Ford.
  • Du côté d’Abbeville, des camions sont à l’arrêt au nord de la commune. L’entrée est bloquée. Autour de la ville, une opération escargot est en cours sur les autoroutes A16/A28. Les échangeurs 1, 2 et 3 de l'A28 sont fermées dans le sens Rouen/Abbeville avec déviation obligatoire par la D928. 
  • N25 : l'échangeur 34 sens Abbeville / Longueau fermé.
  • Des Gilets Jaunes ont mis en place un barrage filtrant au péage autoroute de Roye sur l'A1, échangeur 12.
  • Circulation bloquée aux échangeurs 21 et 23 de l'A16 à hauteur de Flixecourt. Les automobilistes doivent essayer d'éviter la D1001 entre Amiens et Abbeville. 
 
 
  • A Albert, un barrage filtrant en cours au rond-point vers Amiens.
  • Dans le Vimeu, les gilets jaunes ont été rejoints par environ 50 lycéens et étudiants du lycée du Vimeu. Mise en place de barrages filtrants sur trois ronds points, la circulation est très perturbée.
  • Des barrages sont signalés également à Ham et Eppeville à l'entrée des communes. 
  • Doullens : vers 16 heures, les gendarmes ont évacué les manifestants qui bloquaient le rond-point du supermarché Match depuis ce matin. La circulation a repris. 
  • Nesle : deux barrages filtrants sur la rocade qui contourne la commune. Des bouchons signalés sur la D930 en provenance de Roye.
     
 
  • Opération escargot en cours au Tréport
  • Mers-les-Bains: le rond point d’Auchan est à nouveau occupé par des gilets jaunes depuis ce matin.
  • Les Gilets Jaunes ralentissent la circulation à l'entrée de Moreuil et de Saint-Valéry
 
"Gilets Jaunes" : quels blocages reste-t-il ce lundi dans les Hauts-de-France ?
Après un week-end de blocages, les Gilets Jaunes poursuivent leur mobilisation dans la Somme ce lundi 20 novembre 2018. Un reportage de Jean-Paul Delance et Aurélien Barège.
 

Oise

  • Un barrage filtrant est en cours au rond-point de Beauvais à la sortie 15 de l’A16/N31. Les Gilets Jaunes sont une centaine. Ils sont soutenus par les routiers qui font un tour de rond-point supplémentaire avant de partir, ce qui perturbe davantage la circulation. L'organisateur de la mobilisation beauvaisienne annonce des blocages jusqu'à vendredi. Ralentissements également à la sortie 14 Beauvais Centre. 
A Beauvais, Gilets Jaunes et routiers ralentissent considérablement la circulation au rond point à la sortie de l'A16 / © M. Guiho
A Beauvais, Gilets Jaunes et routiers ralentissent considérablement la circulation au rond point à la sortie de l'A16 / © M. Guiho
 
  • A Trosly-Breuil, des Gilets Jaunes ralentissent la circulation au rond-point d’Intermarché sur la N31
  • Même chose du côté de Ressons-sur-Matz sur la D935 et la sortie 2 de l’A1
  • Un barrage bloquant a été mis en place à Noyon au rond-point de la Zac Mont Renault une bonne partie de la journée. En fin d'après-midi, les manifestants ont pris la direction de la chaussée de l'avenue Jean-Jaurès, jusqu'au rond-point proche de la station-service. 
  • Gros embouteillage à l’entrée de Compiègne sur le CD200. Au niveau du rond-point de Gifi, les manifestants traversent et retraversent le passage piéton pour empêcher les véhicules d'avancer. 

Aisne

  • A Chauny, les manifestants présents dimanche ont décidé de reconduire le blocage. Des barrages filtrants pourraient être mis en place dans la matinée aux deux ronds-points de l’Intermarché.
  • Du côté d’Hirson, les Gilets Jaunes bloquent la circulation au rond-point Peugeot direction Charleville-Mézières. 
  • A Laon, barrage au rond-point de l'Europe sir la N2 et manifestation au changeur 13 de l'A26 
  • A Soissons, un barrage filtrant est en cours sur la N2 sens Paris/Belgique, même chose au niveau de Chaudun
  • A Fontaine-lès-Vervins, barrage filtrant sur la N2
  • N31 bloquée à Mercin et Vaux dans le sens Beauvais/Reims.
  • Des routiers et des gilets jaunes bloquent la zone industrielle de Morcourt près de Saint-Quentin.
  • A Château-Thierry : deux barrages filtrants en cours, l'un au rond-point de l'avenue de Paris (D1003) et l'autre sur la voie rapide au rond-point de l'avenue Essomes-sur-Marne
  • Blocage au rond-point Brico-Dépôt d'Harly 

Lundi, en début d'après-midi, la SANEF fait le point sur les conditions de circulation dans la région : 
 


Le mouvement est non organisé ou anticipé. Difficile donc de recenser tous les points de blocage. A noter que la circulation sur l'A21 est difficile à cause d'un accident (poids-lourd couché). 

Vous avez constaté un blocage, n'hésitez pas à nous contacter : lille.internet@francetv.fr ou web.picardie@francetv.fr
 


La Préfecture a également été interpellée sur Twitter par un habitant de la région : "Un coup de main pour libérer les blocages... A partir de quelle heure ça sera débloqué ? On s’impatiente...". Réponse : "Nous faisons notre possible pour un retour à la normale rapide. Nous sommes tous mobilisés. Faites attention sur la route !"
 




​​​​​​​

Le gouvernement "garde le cap"

Le premier ministre  Édouard Philippe a assuré dimanche avoir entendu la "colère" et la "souffrance" mais veut maintenir le "cap", alors que blocages et barrages filtrants persistent ce lundi.

"Un gouvernement qui changerait de pied en permanence, qui zigzaguerait au gré des difficultés, (...) ne conduirait pas la France là où elle doit être conduite", s'est justifié le chef du gouvernement, invité du journal de 20H de France 2. Le Premier ministre a de nouveau affiché les engagements pris par Emmanuel Macron de faire baisser les prélèvements obligatoires et de mieux rémunérer le travail, quitte à davantage taxer la pollution.

"Le cap que nous avons fixé, il est bon et nous allons le tenir", a-t-il affirmé, tout en assurant avoir entendu la "colère", "la souffrance", "l'absence de perspectives", "le sentiment de déclassement et peut-être même d'abandon" des quelque 290 000 personnes qui ont manifesté samedi contre les hausses de taxes sur les carburants.

Sur le même sujet

La vidéo de la recette des noix de Saint-Jacques aux clémentines et topinambours

Les + Lus