Glyphosate : 28 “pisseurs” ont déposé plainte au tribunal d'Avesnes-sur-Helpe

Image d'illustration / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Image d'illustration / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Ces "pisseurs" ont retrouvé du glyphosate dans leur urine. Ils veulent un grand procès contre cet herbicide qu'ils estiment dangereux pour la santé.

Par @F3nord

"Contrôle positif". Vingt-huit personnes ont porté plainte ce jeudi 7 novembre à Avesnes-sur-Helpe. Elles affirment avoir découvert la présence de glyphosate dans leurs urines. En moyenne, les tests réalisés ont démontré la présence de 1,20 nanogramme de cet herbicide controversé. 

Les 28 "pisseurs" nordistes participent à une initiative nationale baptisée "Campagne glyphosate". Une centaine de personnes ont fait des analyses d’urine dans toute la France. Objectif : obtenir un grand procès national.

D'où la plainte déposée au tribunal d'Avesnes-sur-Helpe, pour "mise en danger de la vie d'autrui", "tromperie aggravée" et "atteinte à l'environnement".
 

En février dernier, 34 personnes ont déposé plainte à Lille pour les mêmes motifs, 20 à Arras en juin. Ces plaintes doivent normalement être centralisées au Pôle Santé Publique du Tribunal de Grande Instance de Paris. 
 

"Campagne glyphosate" continue de recruter des pisseurs volontaires ailleurs dans la région, notamment le Dunkerquois. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus