Grande-Synthe : quand le chef étoilé Florent Ladeyn cuisine pour les migrants

Grande-Synthe : quand le chef étoilé Florent Ladeyn cuisine pour les migrants

Le jeune chef étoilé nordiste Florent Ladeyn est parti il y a quelques jours à la rencontre des migrants de Grande Synthe. Au programme, un atelier cuisine et des centaines de repas distribués. Florent Ladeyn dit avoir été transformé par cette expérience. 

Par Emmanuel Magdelaine

Un food truck au milieu du camp de migrants, c'est insolite. D'autant plus qu'à son bord, c'est le chef étoilé Florent Ladeyn qui distribue les repas. Une salade élaborée qui n'est pas du goût de tout le monde mais rien de grave. Le chez étoilé le prend avec humour. Son dessert en revanche a beaucoup de succès.

L'idée de départ vient de jeunes cuisinières qui ont créé l'association "Le Récho" et récolter des fonds via internet pour distribuer des repas aux migrants pendant 3 semaines. "On a voulu mettre nos compétences au service de quelque chose qu'on croit futile et qui en fait a toute son importance : le plaisir de manger, d'accueillir, explique Élodie Hué et Vanessa Krycève chefs et fondatrices du Récho. Là on sort du contexte de secourir et nourrir. Et surtout le temps du partage du repas qui est un temps de générosité et d'ouverture à l'autre. Pour nous, c'est l'essentiel."
 

"J'ai rencontré des migrants ce sont des gens extraordinaires"

En plus de ce déjeuner, l'association organise un atelier cuisine chapeauté ce jour-là par le chef nordiste. Des rencontres, un moment de partage autour du langage universel de la cuisine. "Je me sens très con en fait, raconte Florent Ladeyn. Parce que ça se passe juste à côté de chez moi. Et si je n'avais pas été contacté par ces filles, d'une façon très égoïste, je ne me serais pas demandé ce qui se passait ici. J'ai rencontré ces filles-là, j'ai rencontré des migrants qui sont des gars extraordinaires."

Une belle expérience, qui aura permis de distribuer près de 400 repas chaque jour sur le camp.



 

Sur le même sujet

Les + Lus