• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Gravelines - Nieppe : un prêtre mis en examen pour viol

Vincent Sterckeman, curé de la paroisse St Pierre des rives de l'Aa / © Page Facebook Paroisse St Pierre des rives de l'Aa
Vincent Sterckeman, curé de la paroisse St Pierre des rives de l'Aa / © Page Facebook Paroisse St Pierre des rives de l'Aa

L’abbé Vincent Sterckeman, curé de la paroisse Saint-Pierre des Rives de l’Aa (5 églises à Gravelines, Grand-Fort-Philippe et Saint-Georges-sur-l’Aa) a été mis en examen pour viol ce vendredi. 

Par F3nord

Le Père Vincent Sterckeman, 44 ans, a été mis en examen pour viol par personne ayant autorité et agressions sexuelles par un juge d'instruction du tribunal de Dunkerque. Il a été laissé libre mais placé sous contrôle judiciaire.

Le consentement au cœur de l'enquête


Selon La Voix du Nord, les faits présumés remonteraient à la période 2004-2008. Vincent Sterckeman était alors prêtre à Nieppe (près d'Armentières). 

Une jeune femme, âgée de 15 ans au moment des faits, l'accuse aujourd'hui de viols et a été auditionnée par la justice. Vincent Sterckeman, placé en garde à vue mercredi, a admis avoir eu des relations sexuelles avec cette dernière, mais nie tout viol.

"Les versions sont divergentes. Le mis en cause reconnaît les relations sexuelles avec cette personne mais explique qu'elles étaient consenties, et qu'elles ne sont intervenues qu'après les 15 ans" a expliqué le parquet de Dunkerque.

Gravelines - Nieppe : un prêtre mis en examen pour viol
Intervenants : Anne Dufour, Animatrice des chants à la paroisse de Nieppe ; René Deheeger, Fidèle de la paroisse depuis 40 ans  - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage d’Alice Rougerie et Manon Lecharpentier. Infographies de Robin Mompach et montage d’Isabelle Lefebvre.

Deux femmes entendues


Une autre femme originaire de Gravelines a également été entendue dans le cadre de l'enquête. Elle aurait eu aussi des relations sexuelles en 2014 avec l'abbé Sterckeman - qu'elle dit consenties. Une troisième femme doit également être auditionnée, pour les mêmes faits. D'autres vérifications vont être effectuées dans les lieux où le prêtre a exercé.

Vincent Sterckeman, ordonné à l'âge de 29 ans, est originaire de Flandre maritime. Il a exercé son ministère de prêtre à Steenvoorde, Nieppe et Gravelines et a été le plus jeune curé du diocèse de Lille. Il fait partie du conseil presbytéral, l'instance qui entoure l'archévêque Mgr Laurent Ulrich.



Ce dernier a réagi ce samedi matin dans une lettre aux prêtres et aux diacres. Mgr Ulrich y confie que son "premier sentiment est la surprise de la rapidité avec laquelle ces événements sont survenus ; aucune plainte, aucun bruit avant-coureur ne m'avaient laissé soupçonner quelque chose."

Suspension jusqu'à la fin de la plainte


Tant que cette plainte est en cours, précise l'archevêque, "l’abbé Vincent Sterckeman est suspendu de ses fonctions de curé et de l’exercice du ministère sacerdotal."

Par ailleurs, Mgr Ulrich exprime sa "compassion à l’égard de la plaignante et de ses proches : ces abus de confiance et ces comportements qui blessent durablement les jeunes, et leur entourage, ne sont pas tolérables."

Il a également exprimé sa "compassion aux paroissiens qui ont connu jusqu'à aujourd'hui l'abbé Sterckeman dans l'exercice de son ministère, à toutes les personnes qui lui ont accordé leur confiance et à tous les diocésains de Lille."

La paroisse sera administrée de façon provisoire par le doyen du littoral dunkerquois.

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus