Hauts-de-France : 43000 autotests Covid-19 distribués gratuitement dans la région pour le week-end de l'Ascension

43000 autotests Covid sont distribués gratuitement dans tous les Hauts-de-France durant le week-end de l'Ascension. L'occasion pour les personnes qui font le pont de partir tranquillement en vacances. 

Durant les 4 jours du week-end de l'Ascension, l'Agence régionale de santé des Hauts-de-France distribue gratuitement 43000 autotests dans l'Aisne, le Nord, le Pas-de-Calais, l'Oise et la Somme.
Durant les 4 jours du week-end de l'Ascension, l'Agence régionale de santé des Hauts-de-France distribue gratuitement 43000 autotests dans l'Aisne, le Nord, le Pas-de-Calais, l'Oise et la Somme. © Arnaud Journois/PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Le pont de l'Ascension pousse de nombreuses personnes à profiter d'un week-end prolongé pour partir. À cette occasion, l'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France a décidé de déployer 43000 autotests gratuitement dans toute la région durant ces quatre jours. 

La distribution se fait dans les lieux de passages fréquentés comme les gares, les centres commerciaux ou encore les villes littorales : les gares Lille-Flandres, Lille-Europe et Creil ou encore la côte de Berck-sur-Mer... La distribution est assurée par des "médiateurs de lutte anti-covid" qui pourront, en plus, prodiguer des conseils sur l'utilisation de ces autotests antigéniques. Les résultats sont connus au bout de 15 à 30 minutes.  

Plusieurs pharmacies et centres de dépistage ouverts

Par ailleurs, plusieurs pharmacies et centres de dépistage restent ouverts durant ces quatre jours de pont. La liste complète est disponible sur le site de l'ARS Hauts-de-France

Depuis le début du mois de mai, le taux d'incidence dans la région est en baisse : il est passé de 268,9 à 236,3 en l'espace d'une semaine. Même chose pour le nombre de cas, en baisse notable d'après les derniers chiffres de l'ARS.  

Voici la liste des lieux où il est possible d'obtenir un autotest Covid-19 gratuitement :

Aisne

Nord

Oise

Pas-de-Calais

Somme

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société