Hauts-de-France : quatre chiffres pour comprendre la (faible) embellie économique annoncée par l'Insee

© Frederik Giltay pour FRANCE 3
© Frederik Giltay pour FRANCE 3

L'institut national de la statistique annonce un "redoux" économique dans les Hauts-de-France, malgré quelques embûches. 

Par A-L Juif

L'Insee a publié vendredi 10 janvier les résultats économiques du troisième trimestre 2019. A l'échelle régionale, l'institut national de la statistique souligne un "redoux malgré quelques coups de froid". 

 

Une (légère) augmentation du nombre de salariés


3 100 emplois ont été créés dans les Hauts-de-France. Le troisième trimestre 2019 se conclue donc avec une légère croissante de 0,2 % du nombre de salariés. Cette augmentation est notamment portée par les créations de postes dans le secteur public.

Néanmoins, cette éclaircie n'est pas aussi forte qu'à l'échelle nationale. "Sur un an, les Hauts-de-France (+0,5 %) font cependant deux fois moins bien que le niveau national (+1,0 %), freinés par les pertes d’emplois dans l’industrie et l’intérim", explique l'Insee. 
 
 

Des créations d'emplois insuffisantes pour faire reculer le chômage


Le taux de chômage dans les Hauts-de-France augmente de 0,1 point, à l'instar du niveau national France. Une première depuis début 2018. 

Le chômage s'établit à 10,5 % de la population active dans la région, soit 1,9 point de plus qu'en France. Seul le département de l'Oise reste dans la moyenne nationale avec un taux à 8,4 %. 
 
© Insee
© Insee


 

Moins de fréquentation hôtelière

Nos amis Britanniques boudent la région avec plus d'un quart (25,6 %) de nuitées en moins. Nos voisins belges nous restent fidèles encore un peu plus fidèles avec une augmentation de 0,2 % de visiteurs.
 
Un sujet de Sophie Chevallereau, de Robin Mompach et d'Emma Charles


Un total de 2 600 000 nuitées ont été enregistrées dans les Hauts-de-France au troisième semestre 2019. 
 

Un record de créations d'entreprise

Si l'Insee parle d'un "redoux", c'est en particulier pour le "dynamisme des créations d'entreprises" dans la région. Près de 13 000 entreprises, dont 6 000 micro-entreprises, ont été créées, soit une augmentation de 9,8% en un trimestre.  

"Sur un an, la région confirme des performances nettement supérieures à la moyenne nationale (+32,3 % contre +19,8 %), explique l'Insee. Sur un an, ce sont plus de 46 000 entreprises qui ont été créées dans la région, dont la moitié dans le Nord."

Les entreprises des Hauts-de-France sont plus résistantes que les trimestres précédents : "le nombre de défaillances atteint ce trimestre son plus bas niveau depuis dix ans."

 

Sur le même sujet

Les + Lus