Hauts-de-France : les tarifs des autoroutes augmentent dès ce samedi

Comme chaque année, la Sanef, la société qui exploite, notamment, les autoroutes des hauts-de-France augmente ses tarifs. Cette augmentation sera effective dès aujourd'hui, en revanche, certains abonnements annuels vont baisser. 

Comme c'était prévu (et comme chaque année, à cette période), les tarifs des sociétés concessionnaires des autoroutes vont augmenter dans tout le pays. Dans les Hauts-de-France, il s'agit de la société Sanef qui est en charge des barrières de péages. Si au niveau national, la hausse des tarifs des autoroutes se limite à 0.5 %, en moyenne, la société Sanef  (Grand-Est, Hauts-de-France et Île-de-France) annonce une hausse globale de 1.7%. 

Certains trajets vont subir dès aujourd'hui une hausse de 10 à 30 centimes. Par exemple, le trajet Roissy - Hordain passe de 14.10 € à 14.40 €, le trajet Fresnes-Amiens passe de 8.90 € à 9.10 €. Certains trajets comme Roissy-Senlis ne subissent pas d'augmentation et conservent leur tarif habituel. Le détail des augmentations est disponible sur le site de la Sanef

 

Baisse des prix des abonnements 



Afin de compenser cette hausse, la ministre des Transports, Elisabeth Borne avait annoncé avoir "dealé" un accord avec les sociétés d'autoroutes afin que celles-ci proposent des tarifs plus avantageux aux usagers réguliers des autoroutes. 
 

Chaque usager de véhicule particulier ou de deux-roues qui emprunte le même itinéraire aller et retour dix fois par mois aura ainsi droit à une réduction de 30 % du tarif de l’abonnement. Soit 51,80 € pour un trajet entre Saint-Omer et Noeux-les-Mines (A26) au lieu de 74 €/mois en 2018 ou 29,40 € entre Dormans et Reims (A4) contre 42 €/mois en 2018. Ces baisses devraient être mises en place dès aujourd'hui également. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie région hauts-de-france politique fusion des régions réforme territoriale