Hordain : Sevelnord va produire trois nouveaux véhicules

Le nouveau Peugeot traveller sera produit sur le site de Sevelnord à partir du premier semestre 2016. / © Peugeot
Le nouveau Peugeot traveller sera produit sur le site de Sevelnord à partir du premier semestre 2016. / © Peugeot

Trois nouveaux véhicules utilitaires vont être fabriqués sur le site de Sevelnord, à Lieu-Saint-Amand, près de Valenciennes. C'est PSA Peugeot Citroën et Toyota Motor Europe, marques désormais alliées qui l'annonce. Une aubaine pour le site qui pourrait connaître un regain d'activité.

Par @F3Nord

Les nouveaux Citroën Spacetourer, Peugeot Traveller, et Toyota Proace seront produits dès le premier semestre 2016 sur le site PSA Citroën de Sevelnord, à Lieu-Saint-Amand, près de Hordain et Valenciennes. Ils seront déclinés en versions combi pour des usages privés et navette pour des usages professionnels.

Un regain d'activité

Une aubaine pour l'emploi ? Trop tôt pour le dire, explique la communication de Sevelnord à La Voix du Nord mais le site sera davantage utilisé. Le partenariat Toyota-PSA est apparu également comme un espoir pour le site de Sevelnord, lâché par Fiat qui, en 2011 avait annoncé la fin de sa collaboration avec le constructeur français d’ici à 2017.

Des véhicules plus compétitifs

C'est la première fois que le constructeur japonais décide d’apposer son logo sur un véhicule conçu et produit intégralement par un autre constructeur. Les utilitaires Toyota produits produits chez Sevelnord jusqu'à maintenant avaient les caractéristiques des véhicules PSA, c’est-à-dire les Peugeot Expert et Citroën Jumpy. Seul le logo marquait une la différence.
Le nouveau Citroën Space tourer sera produit sur le site Sevelnord à partir du premier semestre 2016. / © Citroën
Le nouveau Citroën Space tourer sera produit sur le site Sevelnord à partir du premier semestre 2016. / © Citroën

Pour les deux groupes, qui devraient poursuivre leur collaboration jusqu'à 2020, c'est l'occasion de proposer un produit compétitif en économisant sur les coûts de développement et de fabrication.

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus