Incendie à l'usine Lubrizol de Rouen : la carte des sites Seveso en Hauts-de-France

Site pétro-chimique Polimeri Europa dans le port autonome de Dunkerque 16/02/2010 (illustration) / © Philippe Turpin / MAXPPP
Site pétro-chimique Polimeri Europa dans le port autonome de Dunkerque 16/02/2010 (illustration) / © Philippe Turpin / MAXPPP

Depuis 3h ce matin, les pompiers de Normandie luttent contre un feu dans une usine d'additifs pour lubrifiants classée Seveso à Rouen. Les sites Seveso sont des sites industriels à risques. La région Hauts-de-France est la 2ème de France en nombre de sites Seveso.

Par Jennifer Alberts

Les établissements industriels classés Seveso sont les sites industriels qui présentent les risques accidentels les plus importants : usines chimiques, dépôts pétroliers, logistique de matières dangereuses.
 


Selon des données de la DREAL datant du 1er janvier 2019, notre région compte 156 établissements Seveso. 96 sont à statut dit "seuil haut" : ce sont les sites aux risques les plus élevés. La région Hauts-de-France est la 2ème région de France en nombre d’établissements à très haut risque. 
  • 96 établissements Seveso seuil haut;
  • 60 Seveso seuil bas.
 

Des PPRT pour protéger les populations

Depuis la catastrophe d'AZF à Toulouse en 2001, les Préfectures doivent adopter des Plans de Prévention des Risques Technologiques (PPRT). Ces documents sont établis en association avec les acteurs concernés que sont les collectivités locales et les industriels. Ils sont adoptés après une enquête publique.

Les PPRT concernent les sites industriels à haut risques dits "Seveso seuil haut " et ont pour objet de délimiter un périmètre d'exposition aux risques, en tenant compte de la nature et de l'intensité des risques technologiques décrits dans les études de dangers et des mesures de prévention mises en œuvre.  

Quatre zones sont définies autour de l’établissement à risque :
  • zone 1 : zone de dangers très graves pour la vie humaine;
  • zone 2 : zone de dangers graves pour la vie humaine;
  • zone 3 : zone de dangers significatifs pour la vie humaine;
  • zone 4 : zone de dangers indirects pour la vie humaine par explosion des vitres.
La définition de ces zones tient compte de l’intensité des accidents possibles, de leur probabilité et de leur cinétique (rapidité de propagation).
 
Les pompiers de la Somme participent à un exercice dans une zone classée Seveso
Marie Roussel, Nicolas Corselle et Nicolas Duchet ; avec Franck Duez, salarié de Brenntag, unité de première intervention ; commandant Séverine Bichet, chef de la cellule risque chimique ; Mathias Ott, directeur de cabinet du préfet ;


Dans les zones ainsi délimitées, les PPRT peuvent imposer, selon le cas, des mesures d'expropriation ou de délaissement des bâtiments, des interdictions ou des autorisations de construire sous réserve de prescriptions, la réalisation de travaux sur des bâtiments existants pour protéger les personnes.

51 PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques) sont prévus (Cf encadré). 22 envisagent la mise en œuvre de mesures d’expropriation, de délaissement ou de travaux prescrits sur logements.
 

 


 
 

Les 51 Plans de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) des Hauts-de-France

Aisne

  • BAYER à Marle-sur-Serre (12 décembre 2013)
  • CLOE à Essigny-le-Grand (2 décembre 2009)
  • DOW FRANCE (ex ROHM AND HAAS) à Chauny (22 décembre 2014)
  • FM LOGISTIC à Château-Thierry (28 décembre 2010)
  • KUEHNE & NAGEL à Villeneuve-Saint-Germain (16 août 2010)
  • SICAPA à Neuville-Saint-Amand (26 juillet 2010)
  • TEREOS à Origny-Sainte-Benoîte (15 octobre 2012 ) : ce PPRT reste en vigueur même si cet établissement est désormais Seveso Seuil Bas

Nord

  • AIR LIQUIDE FRANCE INDUSTRIE (ex Sogif) à Douai (11 juin 2009)
  • AIR LIQUIDE FRANCE INDUSTRIE (ex Sogif) à Waziers (23 novembre 2010)
  • BASF AGRI PRODUCTION à Gravelines (17 décembre 2010)
  • ENTREPOTS PETROLIERS DE VALENCIENNES (EPV) à Haulchin et ANTARGAZ à Thiant (23 août 2011)
  • EPC (ex NITROBICKFORD) à Flines-les-Râches (12 juillet 2010)
  • FINAGAZ (ex Totalgaz) à Arleux (27 décembre 2010)
  • MINAKEM à Beuvry-la-Forêt (27 décembre 2010)
  • NYRSTAR à Auby (3 mai 2012)
  • PPG à Saultain (13 décembre 2011)
  • PRODUITS CHIMIQUES DE LOOS à Loos-lez-Lille (30 août 2012)
  • RIO TINTO (ex Alcan Aluminium Dunkerque) à Loon-Plage (12 avril 2012)
  • RYSSEN ALCOOLS à Loon-Plage (27 décembre 2010 ) : ce PPRT reste en vigueur même si l’établissement est désormais classé SEVESO Seuil Bas
  • TITANOBEL à Eth (2 juin 2009 pour mémoire) : PPRT abrogé le 6 juillet 2012 en raison de la fermeture de l’établissement
  • TITANOBEL à Ostricourt (27 avril 2011)
  • TOTAL DPCO (ex Total Raffinage France) à Gravelines (21 février 2013)
  • Zone Industrialo-Portuaire de Dunkerque (28 décembre 2015)

Oise

  • ADDIVANT (ex CHEMTURA) à Catenoy (27 novembre 2013)
  • ARKEMA à Villers-Saint-Paul (29 octobre 2012)
  • BASF FRANCE (ex COATINGS) à Breuil-le-Sec (27 novembre 2013)
  • BUTAGAZ à Lévignen (19 mai 2009)
  • FM LOGISTIC à Longueil-Sainte-Marie (23 décembre 2010)
  • HUTTENES ALBERTUS à Pont-Sainte-Maxence (14 octobre 2013)
  • KUEHNE & NAGEL à Bresles (10 janvier 2011)
  • SECO Fertilisants, SYNTHOMER (ex HEXION MOMENTIVE), SI GROUP, SYNTHOS (ex INEOS STYRENICS) à Ribecourt-Dreslincourt (18 décembre 2014)
  • STORENGY à Gournay-sur-Aronde (30 décembre 2014)
  • WEYLCHEM LAMOTTE (ex CLARIANT SFC) à Trosly-Breuil (19 décembre 2014)

Pas-de-Calais

  • ACT‌’APPRO à Ternas (3 décembre 2010)
  • APERAM à Isbergues (8 septembre 2014)
  • ARC INTERNATIONAL à Arques (26 décembre 2014 révisé le 24 octobre 2016)
  • ARKEMA (ex CECA) à Feuchy (15 décembre 2014)
  • DE SANGOSSE à Marquion (21 octobre 2010)
  • INTEROR et SYNTHEXIM à Calais (24 août 2012)
  • LOGISTINORD à Villers-les-Cagnicourt (3 décembre 2010)
  • MAXAM (ex GPN) et VYNOVA (ex Société Artésienne de Vinyle SAV) à Mazingarbe (20 mars 2007)
  • NORTANKING à Annay-sous-Lens (5 avril 2013)
  • PRIMAGAZ à Dainville (25 septembre 2017)
  • SI GROUP à Béthune (22 mai 2012)
  • STYROLUTION FRANCE SAS à Wingles (17 avril 2012)
  • SYNTHEXIM (ex CALAIRE CHIMIE) à Calais (23 décembre 2011)

Somme

  • AJINOMOTO FOODS EUROPE à Mesnil-Saint-Nicaise (31 décembre 2013)
  • AMIENS NORD : AJINOMOTO EUROLYSINE, BRENNTAG SPECIALITES, BRENNTAG Picardie, ID LOGISTICS, NORIAP et PROCTER & GAMBLE à Amiens et Argoeuves (révisé le 8 juillet 2016)

PPRT en cours d’élaboration

  • Croda Uniqema (Chocques - 62)
  • DGSCGC (Crépy - 02)

Source : DREAL Hauts-de-France

A lire aussi

Sur le même sujet

Raymond Froment lance une souscription pour la réfection de l'horloge du clocher

Les + Lus