Inflation, revenu, niveau de vie : à partir de quel salaire est-on "riche" en France ?

Richesse et pauvreté semblent toujours relatives. Pourtant, il existe des façons simples de déterminer si l'on est riche ou pauvre, d'un point de vue économique. Dans cet article, comparez votre salaire aux Français et aux habitants des Hauts-de-France.

Les Hauts-de-France sont désignés par l'Insee comme la région "la plus vulnérable face à l'inflation". Les gens ont l'impression d'être de plus en plus pauvres, mais qu'en est-il vraiment ?

Êtes-vous pauvre ?

Bien que la pauvreté soit multifactorielle, selon l'Observatoire des inégalités, on est pauvre lorsque l'on gagne moins de 60% du salaire médian français, soit 2091 euros net par mois. En France, on est donc pauvre lorsque l'on gagne moins de 1254,6 euros par mois ou 15055,2 euros par an. À Roubaix, dans le Nord, 43% des habitants étaient pauvres en 2019 et ils étaient 38% à Creil dans l'Oise. En 2021, l'Insee comptait 9,1 millions de personnes vivant sous ce seuil. 

Les "smicards" sont-ils riches ?

Si l'on suit cette définition, les gens qui touchent le salaire minimum ne sont pas pauvres. C'est d'ailleurs pour lutter contre la pauvreté que le SMIC a été créé. En 2023, ils étaient 17,3% des salariés du privé, hors secteur agricole, à être payés au SMIC horaire. Ces travailleurs ne sont pas pauvres selon l'Observatoire des inégalités. En revanche, ils sont bien précaires.

L'Observatoire des inégalités définit aussi clairement la nuance entre les deux. La pauvreté désignerait "une absence ou une insuffisance de ressources" alors que la précarité indiquerait plutôt "une fragilité des revenus et des positions sociales".

Cette méthode de calcul de la pauvreté est un indicateur utile, mais imparfait. Elle ne prend pas en compte la ville dans laquelle les gens évoluent, ni leur temps de travail.

D'une part, avec le même SMIC, on vit moins bien à Lille, dans le Nord, qu'à Marly-Gomont dans l'Aisne. La raison : le loyer moyen par m2 pour une maison est de 12 euros à Lille contre 5,8 à Marly-Gomont d'après le ministère de la transition écologique.

D'autre part, ce chiffre ne prend pas non plus en compte les personnes qui travaillent à temps partiel. "En 2022, 26,7 % des femmes et 7,5 % des hommes occupent un emploi à temps partiel", d'après l'Insee. Bien qu'ils soient au SMIC/horaire, si les employés payés au salaire minimum ne font pas 35h par semaine, ils peuvent être des travailleurs pauvres. 

Les personnes qui touchent le SMIC sont de plus en plus nombreuses. C'est 6,5 points de plus qu'il y a 10 ans. 

À partir de quel salaire est-on "riche" ? 

Comme pour la notion de pauvreté, la notion de richesse se mesure précisément. Elle correspond au double du salaire médian (2090 net euros par mois pour une personne seule) soit 4180 euros net. En 2022, l'Observatoire français des inégalités comptait 4,5 millions de riches, soit 7,1% de la population.

La tranche des 10% des Français les plus riches est large puisqu'elle commence à 4162 euros par mois et comprend aussi le salaire de Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH qui touche  3 457 638 euros par an. 

Le salaire : seul indicateur de richesse ? 

Le salaire du milliardaire, né à Roubaix, n'est pas le plus élevé et pourtant, c'est bien l'homme le plus riche de France. Son capital s'élevait à 203 milliards d'euros en 2023, selon le magazine Challenge. La fortune s'évalue aussi par rapport au patrimoine des gens. 

Comme pour le salaire, l'Observatoire des inégalités évalue la richesse en patrimoine par rapport au patrimoine médian des Français. La richesse patrimoniale serait équivalente à 3 fois le patrimoine médian (163 000 euros), soit 489 000 euros par ménage. En France, 16% des foyers ont un patrimoine supérieur à cette somme. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité