Bavay : Notre-Dame de l'Assomption sous le choc

Le groupe scolaire privé où auraient été commis des viols entre le 8 et 15 février est sous le choc.

Sa directrice madame Maïder Constantin se dit abasourdie et elle et son équipe hésitent pour l'instant à se porter partie civile.



Par Yann Fossurier et Marie-Noëlle Grimaldi

Depuis lundi 20 février, une équipe de trois psychologues épaulent les élèves de la classe dans laquelle étaient scolarisés les victimes. "Les élèves sont en demande de parler", explique la directrice qui se dit abasourdie par les faits présumés qui se sont produits dans son établissement.

Interview de Marie-Madeleine Alliot, procureur de la République de Valenciennes


Le groupe scolaire Notre-Dame de l'Assomption est un ensemble scolaire privé qui va de la maternelle au lycée agricole. L'internat regroupe 70 élèves qui ne sont pas là en permanence car les élèves sont souvent en stages professionnels.

Le lycée forme notamment aux métiers de la forêt, comme celui de bûcheron. Il est sur le même site que le collège du même groupe scolaire.

A lire aussi :
Bavay : quatre mineurs soupçonnés de viols en internat