Elections à l'UMP : faut-il revoter ?

Depuis hier soir, c'est la confusion la plus totale à l'UMP. Copé et Fillon revendiquent la victoire. Faut-il revoter?

 

Les adhérents à l'UMP ont voté hier. Ce matin, impossible de connaître le nom du président. Les deux candidats, Jean-François Copé et François Fillon, revendiquent l'un et l'autre la victoire.

 

 

Le reportage de Mickaël Guiho et Bertrand Théry

23h30 : Jean-François Copé revendique sa victoire au siège du parti, en déclarant avoir 1000 voix d'avance sur son adversaire François Fillon.
Peu de temps après, c'est au tour de l'ancien Premier Ministre de venir annoncer "sa courte victoire de 224 voix".
Dans la nuit, peu avant 4h00, la Cocoe (Commission de contrôle des opérations électorales) a interrompu ses travaux, ils devaient reprendre ce matin.
Les deux camps s'accusent de fraudes mutuelles, l'UMP est aujourd'hui au bord de la crise de nerfs.

Dans la région, le scrutin a divisé.

Dans le Nord, Jean-François Copé l'emporterait avec 53,20 % des voix.

Dans le Pas-de-Calais, François Fillon gagnerait la bataille avec 52,21 %

Cet imbroglio survient alors que le parti vivait là son premier grand exercice de démocratie interne, dix ans après sa création. Hier, les 300 000 adhérents étaient appelés à se prononcer sur le nom du prochain Président du parti, un vainqueur qui aura certainement une longueur d'avance pour la Présidentielle de 2017.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Nous attendons vos réactions ce soir dans "Le +" du JT régional de 19H.

Marc-Philippe Daubresse, maire de Lambersart (59) et Secrétaire national de l'UMP sera notre invité.