Ligue 1: nul pour le VAFC, Valenciennes 0 - 0 Nice

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

Match nul, pas un but, un match insipide pour cette 2e journée de Ligue 1, samedi soir. Daniel Sanchez "mitigé".

Valenciennes, malgré un sursaut en seconde période, et Nice ont partagé les points samedi lors de la 2e journée de Ligue 1 (0-0) au terme d'un match souvent insipide marqué par une forte chaleur, inhabituelle dans le Nord.

Vainqueur d'un seul match à l'extérieur en Ligue 1 la saison dernière, Valenciennes a manqué l'occasion de confirmer à domicile sa victoire à Troyes (1-0) lors de la 1re journée.

Le Nice de Claude Puel, battu chez lui d'entrée par Ajaccio (1-0), a inscrit son premier point en Championnat à défaut d'inscrire un premier but.

Résumé du match

Il n'y eut qu'une frappe cadrée pour chaque équipe en première période : une tête pas suffisamment appuyée d'Aboubakar en début de match pour VA et une frappe de Digard directement dans les bras de Penneteau pour Nice (29).

La meilleure occasion, la seule de la première période, était pour Nice: une tête de Guié Guié à côté, sur un centre de Dja Djedje (45).

Valenciennes s'est réveillé en seconde période avec cinq occasions nettes: un tir cadré de Camara après une belle percée (57), une frappe ajustée de Ducourtioux (58), un coup franc (79) puis une frappe (85) de Samassa, et une tête de Pujol (79).

Mais à chaque fois le gardien de Nice Joris Delle s'est interposé, évitant à Nice une deuxième défaite consécutive en L1.

Meriem, entré en jeu, a eu la balle de match pour Nice dans les arrêts de jeu. Mais sa reprise est partie dans les tribunes.

Quelques occasions valenciennoises :

Ligue 1: nul pour le VAFC, Valenciennes 0 - 0 Nice

Réactions

Daniel Sanchez (entraîneur de Valenciennes) :

"Mon sentiment est mitigé. Compte tenu de notre première période, on n'a pas lieu d'être frustré par ce match nul. Mais sur la deuxième, si. Nice a eu des situations dangereuses mais nous avons eu des occasions dangereuses. On reste sur notre faim. En première période, on était trop loin. On s'est exposé à des ennuis. On était trop bas, les milieux ne participaient pas au jeu, ils étaient juste devant les défenseurs. On n'a pas fait du tout ce qu'on voulait faire. On était mieux positionnés en deuxième. Ça part d'un état d'esprit plus conquérant. Je ne voulais pas qu'on joue bas en première période. Aligner deux attaquants peut être la solution mais est-ce qu'on peut démarrer dans ce système? Là, je m'interroge... Je ne dis pas non, je n'écarte pas cette possibilité. On s'est aperçu que l'entrée de Pujol nous a fait du bien, avec ses déplacements plus intelligents. Je ne sais pas s'il y a un peu de crainte de faire le jeu à domicile. Il faut qu'on prenne confiance en nous. J'ai préféré démarrer en assurant un peu. Je pensais qu'on avait besoin de se mettre en confiance chez nous après nos matches de préparation. Il fallait d'abord se rassurer et être costaud défensivement. Mais pas au point de ne pas jouer comme on l'a fait en première mi-temps."

Claude Puel (entraîneur de Nice) :

"En deuxième période, on a eu quelques opportunités. C'est vrai que Joris (Delle) a sorti deux ou trois ballons chauds mais j'ai bien aimé notre prestation, avec de la maîtrise, de la qualité technique. Avec ou sans ballon, on a vu une équipe avec du caractère. Je trouvais dommage de rentrer à la pause sans avoir ouvert le score. On n'a pas été assez précis dans le dernier geste, on était timoré. Ce qui m'intéresse, c'est de voir des choses cohérentes. Après, on sait qu'on doit prendre confiance dans le domaine offensif. On manque d'agressivité et de conviction devant le but. Mais l'approche et la tenue du match qu'on a eues ce soir étaient intéressantes. Ce sont des bonnes bases, je veux capitaliser sur ce match. Les intentions sont bonnes. Notre premier match avait été stérile, ce soir c'était différent. Il manquait de la sérénité et du relâchement dans le dernier geste pour terminer. Dans le jeu, je pense qu'on aurait mérité de l'emporter. Après, sur le nombre d'occasions, c'est vrai, ils nous ont mis en défaut."

A lire aussi :

Ligue 1 : Valenciennes s'impose face à Troyes

Jour-J pour le Grand Stade version football