Cet article date de plus de 8 ans

Thierry Roland: sa dernière interview sur France 3

Le célèbre commentateur est décédé la nuit dernière. F3 Nord Pas-de-Calais l'avait reçu le 5 juin sur son plateau.

© FNPDC

La plus célèbre voix du football français s'est éteinte la nuit dernière. Thierry Roland nous a quittés à l'âge de 74 ans. Selon son ami le journaliste Jacques Vendroux, il aurait succombé à un arrêt vasculaire cérébral (AVC), pendant son sommeil, après avoir assisté à la victoire de l'équipe de France face à l'Ukraine, 2 à 0. Affaibli par une récente opération liée à un calcul biliaire, il avait renoncé à se rendre à l'Euro où il devait commenter des matches sur M6 aux côtés de son vieux complice, Jean-Michel Larqué.

Le 5 juin, quelques jours avant son opération, il était passé à Lille, pour une dédicace au Furet du Nord, à l'occasion de la sortie de son livre, "Mes plus grands moments de football", dans lequel il retraçait sa longue et riche carrière de journaliste sportif. France 3 Nord Pas-de-Calais l'avait reçu ce jour là, sur le plateau de l'édition du 12/13.

Thierry Roland: sa dernière interview sur France 3

"Je suis venu au monde dans une famille qui n'était pas du tout une famille sportive", avait-il rappelé. "Ma mère m'a envoyé au collège en Angleterre. En Angleterre, j'ai fait plein de sport, parce que les petits Anglais s'arrêtent à la mi-journée de travailler, et ils ne sont pas plus nuls que nous, je fais remarquer..."

Interrogé sur son amité avec Jean-Michel Larqué, il admettait avec humour "avoir passé plus de temps avec lui qu'avec ma femme". "Je l'ai connu d'abord quand il est arrivé de son sud-ouest natal à Saint-Etienne où il a fait toute sa carrière de joueur. Et ensuite j'ai été le premier surpris quand j'ai vu qu'il choisissait la carrière de journaliste. On a commenté pendant plus d'un quart de siècle ensemble, ce qui fait quand même beaucoup, beaucoup de matches".

Il semblait alors heureux de le rejoindre pour commenter les matches de l'Euro - "reconstitution de ligue dissoute", s'amusait-il - et de poursuivre son métier. "Je ne souhaite pas décrocher. C'est pas bon de décrocher dans nos métiers parce qu'on a des habitudes et lorsqu'on décroche, on se retrouve démuni, seul...".

Ce matin, toute la France du football rend hommage à Thierry Roland. "J'ai eu la chance de le côtoyer en Corée, il est parti donc je suis triste aujourd'hui.", a déclaré le sélectionneur des Bleus, Laurent Blanc. "C'était une encyclopédie du football et il avait toujours des anecdotes très croustillantes." Pour le président de l'UEFA Michel Platini, ex-n°10 de légende, "Thierry, c'était aussi mon histoire, ma carrière, mes victoires, une partie de ma vie".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage médias football