Cet article date de plus de 9 ans

"Une belle image de la politique" selon M. Aubry

En inaugurant le V'Lille, Martine Aubry s'est félicitée de "la belle image de la politique" montrée par le débat.
© f3npdc

Martine Aubry, candidate à la primaire PS, s'est félicitée que le débat télévisé avec ses cinq concurrents jeudi soir ait "montré une belle image de la politique", et permis d'"apprécier les priorités de chacun", vendredi à Lille.

"C'est un débat qui a montré une belle image de la politique, du parti socialiste et de notre partenaire radical", s'est réjouie la maire de Lille en marge de l'inauguration du service de vélos en libre service dans sa ville.
 "Nous avons parlé des problèmes des Français, avec sérieux, avec gravité, et en même temps avec beaucoup, je crois, de courtoisie", a-t-elle ajouté.

Le regard des militants sur le débat
Reportage de Thomas MILLOT
& Alain MERY


Mme Aubry a souligné que ce débat a "permis de bien apprécier quelles étaient les priorités de chacun, au-delà de notre socle commun d'apprécier aussi les tempéraments, et je crois que c'est aussi important quand on vise la présidence de la République".
 "Il y avait un débat, donc dans un débat je trouve normal de débattre", a-t-elle répondu alors qu'elle était interrogée sur les piques adressées à François Hollande.

Les 6 candidats socialistes sont en lice pour le premier tour de la primaire le 9 octobre avec le second tour de dimanche 16 octobre. La campagne sera ensuite lancée jusqu'à l'élection préisidentielle le 22 avril et 6 mai 2012.

Le débat suivi par 5 millions de téléspectateurs

 "Débattons sur les idées, c'est ce que j'ai essayé de faire hier soir, sur les points sur lesquels nous avons des désaccords, c'est cela le débat démocratique et la force de ces primaires que j'ai voulues et organisées dans mon parti", a ajouté la première secrétaire du PS, en congé de ses fonctions. Ce débat, suivi par près de cinq millions de téléspectateurs a été "riche", et représente "une belle façon de faire de la politique, correcte, sur les idées", a-t-elle résumé.

Revoir le débat des primaires


 A trois semaines du premier tour de la primaire, Martine Aubry s'est dite "totalement confiante". "Je sens un mouvement. Je retrouve une formidable envie de faire de la politique parce que je me sens entourée de camarades de mon parti, mais aussi d'hommes et de femmes qui sont engagés dans la société", a-t-elle déclaré.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives