Insolite : ils ont couru sous le Tunnel sous la Manche

La société Getlink a organisé une épreuve sportive originale. / © Jacky Lannoy
La société Getlink a organisé une épreuve sportive originale. / © Jacky Lannoy

A l’occasion de son 25e anniversaire, la société Getlink a organisé jeudi 28 novembre une course à l’intérieur du Tunnel sous la Manche à destination de ses employés. Au total, 94 coureurs ont pris le départ à 10h30.

Par Camille Nowak

Pour de nombreux employés, malgré les heures de travail passées dessus, le Tunnel sous la Manche était encore inconnu. C'est désormais du passé puisque la société Getlink, concessionnaire jusqu'en 2086 de l'infrastructure, a organisé à l'occasion de son 25e anniversaire une course à l'intérieur de ce tunnel. Les employés ont pu ainsi parcourir une partie du tunnel en service, celui qui passe entre les deux galeries ferroviaires. 
 
Les coureurs à l'intérieur du Tunnel sous la Manche. / © Jacky Lannoy
Les coureurs à l'intérieur du Tunnel sous la Manche. / © Jacky Lannoy
 

Des parcours adaptés à chacun


Trois types de parcours étaient proposés aux salariés en fonction de leur condition physique : 25km, 12.5km et enfin 6 km. Au total, 94 coureurs étaient sur la ligne du départ dont 47 français et 47 britanniques.

"Les coureurs étaient très ravis de pouvoir parcourir ce site exceptionnel. On a lancé cet évènement parce qu'on a eu une forte demande de la part de nos équipes", explique Nadiera Mondongue, chargée de communication au sein de la société Getlink. 
 
La société Getlink a organisé jeudi 28 novembre une course à l’intérieur du Tunnel sous la Manche. / © Jacky Lannoy
La société Getlink a organisé jeudi 28 novembre une course à l’intérieur du Tunnel sous la Manche. / © Jacky Lannoy


 

Un challenge déjà réalisé


C'est la seconde fois que la société organise cette course. A l'occasion de son 20e anniversaire en 2014, ses employés avaient déjà pu y participer.

 

Ouverte uniquement aux équipes interne, la course s'est achevée aux alentours de 13h au siège d'Eurotunnel. "Il y avait un vélo pour réguler la vitesse des coureurs, l'objectif c'était de partir et arriver tous ensemble" ajoute Nadiera Mondongue. Une iniative qui a donc également permis de souder les équipes. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus