JO 2021 - De l'or, de l'argent et du bronze pour les athlètes des Hauts-de-France

Les Jeux olympiques de Tokyo se terminent dans quelques jours. Et même si les déceptions sont nombreuses, l'espoir perdure et certains athlètes des Hauts-de-France rentrent auréolés d'une médaille olympique.
Plusieurs athlètes des Hauts-de-France sont en lice dans les Jeux olympiques de Tokyo. Parmi eux, Nicolas Delmotte, Rudy Gobert, Nando de Colo ou encore Perrine Delacour.
Plusieurs athlètes des Hauts-de-France sont en lice dans les Jeux olympiques de Tokyo. Parmi eux, Nicolas Delmotte, Rudy Gobert, Nando de Colo ou encore Perrine Delacour. © Behrouz MEHRI / AFP

Les derniers athlètes encore en lice aux Jeux olympiques de Tokyo poursuivent leurs épreuves. A quelques jours de la fin, six médailles ont été récoltées par des athlètes des Hauts-de-France, d'origine ou de coeur. Et il reste encore de l'espoir en basket, en volley-ball et en canoë-kayak. 

Retour sur les joies et les déceptions de la compétition. 

Les derniers espoirs...

Dans le Nord, on est désormais certains qu'une médaille sera remportée en volley-ball grâce à Barthélémy Chinenyeze (natif de Dunkerque) et Yacine Louati (Tourcoing) et Daryl Bultor (joueur du TLM Tourcoing), membres de l'équipe de France. Avec elle ils ont remporté la demi-finale ce jeudi 5 août face à l'Argentine. Reste à savoir si le Nord sera couvert d'or ou d'argent. Rendez-vous ce samedi 7 août à 4h30 du matin (heure française). 

Côté basket-ball, la médaille est également dans la poche pour Nando de Colo et Rudy Gobert. Ils viennent de décrocher leur place en finale des Jeux olympiques ce jeudi 5 août face à la Slovénie, au bout d'un incroyable suspens (89-90). Il n'y a plus qu'à attendre samedi 7 août à 4h30 du matin (heure française) pour connaître la couleur de la médaille.

Le kayakiste Adrien Bart, originaire de Saint-Laurent-Blagny a peut-être aussi une chance de remporter une médaille en canoë sprint ce vendredi 6 août à 3 heures du matin. Perrine Delacour, quant à elle, a encore un mince espoir, lors du troisième tour de l'épreuve de golf individuel durant la nuit du 6 août. Elle est arrivée 27ème au deuxième tour. 

Nicolas Delmotte n'a pas réussi à décrocher de médaille. Le cavalier professionnel a fini 12ème à l'épreuve du saut d'obstacle. Une surprise pour celui qui enchaine les podiums depuis 1997 mais pour qui les Jeux olympiques sont une première. L'aventure olympique n'est pas terminée pour autant. Il lui reste l'épreuve qualificative de saut d'obstacles par équipe, ce vendredi 6 août à 13 heures (heure française).

Les médailles acquises pour les Hauts-de-France

Les médailles ne manquent pas dans la région. Sarah-Léonie Cysique a décroché l'argent en judo dans la catégorie -57 kg et a offert le point de la victoire à la France en finale de l'épreuve mixte par équipe. De quoi être fière (et rendre fier son ancien club de l'Aisne !). 

L'Oise a aussi pu compter sur la judokate Madeleine Malonga, montée sur la deuxième marche du podium en -78 kg. Elle a aussi décroché l'or à l'épreuve mixte par équipes avec Sarah-Léonie Cysique.   

Autre exploit qui marquera l'histoire du sport, celui de l'athlète Burkinabè, Hugues Fabrice Zango, licencié à Béthune. Il a offert la toute première médaille (bronze) des Jeux olympiques à son pays, le Burkina Faso dans l'épreuve du triple saut. 

Une première pour de nombreux athlètes

Parmi les athlètes, une grande partie participait pour la première fois aux Jeux olympiques. Et même s'ils ont manqué le podium, les performances n'étaient pas moins remarquables pour certains. C'est le cas en cyclisme sur piste. Victoire Berteau et ses trois équipières ont battu le record de France, même si cela n'a pas suffi pour leur permettre de décrocher une médaille. A 20 ans, la Picarde participe pour la première fois à la compétition et a une belle marge de progression devant elle. 

Petit tremblement de ring. Le Lillois Mourad Aliev a été disqualifié à l'issue de l'épreuve de boxe +91 kg. L'arbitre estimait qu'il avait porté plusieurs coups de tête à son adversaire... avant de revenir sur son jugement. Mais trop tard, le règlement stipule qu'une fois le score inscrit, impossible de faire machine arrière. Un recours a été déposé. 

Les jumelles Charlotte et Laura Tremble, originaires de Compiègne ont tutoyé les meilleures en natation artistique. Une 8ème place encore loin du podium, certes, mais il s'agit aussi de leur toute première participation aux Jeux olympiques. 

La tireuse au pistolet Céline Goberville, médaillée à Londres en 2012, n'a remporté aucune médaille. La faute au confinement et aux multiples annulations de compétitions cette saison ? Cette année n'a pas été la bonne, mais rien n'exclut une qualification pour les JO de Paris en 2024. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Céline Goberville Tir (@celine_goberville_tir)

Pour ses premiers Jeux olympiques, Mewen Tomac a raté la qualification pour la finale de 100 mètres dos. Mais le nageur de 19 ans, précoce, n'a pas dit son dernier mot. De son côté, l'Amiénoise Mélanie Henique s'est inclinée à l'épreuve de 50 mètres nage libre. Pour rappel, sa spécialité, le papillon, n'est pas représentée lors de cette compétition.

D'autres nageurs ont également échappé au podium, mais n'ont pas dit leur dernier mot. Cyrielle Duhamel a été éliminée en demi-finale du 200 mètres 4 nages. Mais pour la Béthunoise de 21 ans, ses premiers Jeux restent une expérience positive et elle pense déjà aux prochaines compétitions, comme elle explique chez Horizon Radio. Le nageur de 21 ans Enzo Tesic a été éliminé avec l'équipe de France au relais du 4x200 mètres en natation. Maxime Grousset, 22 ans, n'a pas non plus réussi à atteindre le podium du relais 4x100 mètres nage libre. 

Quelques désillusions

Pas plus tard que cette nuit du jeudi 5 août, Maxime Beaumont, licencié à Boulogne-sur-Mer, a terminé 6ème lors de la demi-finale de kayak monoplace en ligne sur 200 mètres. Une déception pour celui qui avait remporté l'argent aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Il peut toutefois se consoler avec sa victoire en finale B du K1 200 mètres. 

Habituée des podiums des championnats français et internationaux, Fantine Lesaffre, native de Roubaix, a été éliminée de la compétition au 200 et 400 mètres 4 nages individuel. Marc-Antoine Olivier, qui a remporté une médaille de bronze à Rio en 2016, est arrivé à la 6ème place du 10 km en eau libre cette année. Il repart également bredouille. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marc-Antoine Olivier (@marcoswimfr)

Enfin pour être complet, les footballeurs Clément Michelin (RC Lens) et Ismaël Doukouré (Valenciennes FC) ont été éliminée dès le premier tour mercredi 28 juillet dernier face à l'équipe du Japon. Enfin, Albane Dubois et son binôme Lili Sebesi n'ont pas non plus décroché de médaille à l'épreuve de voile.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport