• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La Joconde au Louvre-Lens ? La ministre de la culture n'a rien annoncé mais...

La Joconde de Léonard de Vinci, au musée du Louvre à Paris et Françoise Nyssen au Louvre-Lens ce mardi / © Anaïs Hanquet
La Joconde de Léonard de Vinci, au musée du Louvre à Paris et Françoise Nyssen au Louvre-Lens ce mardi / © Anaïs Hanquet

"La Joconde" de Léonard de Vinci bientôt exposée au Louvre-Lens ? La ministre de la culture, en visite à Lens, n'a rien annoncé ce mardi. Déception ?

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Et Léonard devint ch'ti...  Non, ce n'est pas pour tout de suite. Françoise Nyssen, en visite au Louvre-Lens ce mardi, n'a pas prononcé le nom de "La Joconde" de Léonard de Vinci dans son discours. Aux journalistes, elle n'a pas beaucoup plus répondu, se contentant d'affirmer qu'elle "travaillait sur le dossier de l'itinérance des oeuvres" et que La Joconde en faisait partie. Pas d'annonce concrète et spectaculaire donc mais une porte pas totalement fermée non plus. 

La Joconde au Louvre-Lens ? La ministre de la culture n'a rien annoncé mais...
Françoise Nyssen, Ministre de la culture - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage d'Anaïs Hanquet et Jean-Pascal Crinon. Montage de Sophie Naumovitz.

Le maire de Lens, Sylvain Robert, a également parlé à la ministre. Elle ne lui a rien annoncé non plus mais il dit "garder espoir"... La venue de la ministre à Lens avait fait naître des rumeurs un peu folles... Pschitt...

A moins que... Une conférence de lancement du plan "Culture près de chez vous - Oeuvres et artistes sur les routes de France" est organisée ce jeudi à 9h30 à Paris. Avec une grosse annonce ?
Françoise Nyssen, ministre de la culture au Louvre-Lens ce mardi
Françoise Nyssen, ministre de la culture au Louvre-Lens ce mardi


"La Joconde attire chaque jour, jusqu'à elle plusieurs dizaines de milliers de personnes"


C'est la ministre de la culture elle-même qui avait (re)lancé le débat en janvier dernier lors d'une cérémonie de voeux en lançant :«On ne va pas déplacer le Louvre, mais pourquoi s'interdirait-on de déplacer La Joconde ou la tapisserie de Bayeux ?», avait lancé Françoise Nyssen.

Une petite phrase qui avait immédiatement interpellé certaines oreilles régionales. "La Joconde attire chaque jour, jusqu'à elle plusieurs dizaines de milliers de personnes parce qu'elle est probablement l'image la plus connue dans le monde", indiquait dans un courrier à Emmanuel Macron, Sylvain Robert, le maire de Lens, début février. "Maintenant qu'il est autorisé d'espérer l'admirer ailleurs que dans son palais, offrons l'expérience de la Joconde d'abord aux Français qui l'attendent à Lens depuis 5 ans."

La Joconde à Lens ?

Lors d'un match du RC Lens en février, une banderole géante avec La Joconde avait été déployée dans les tribunes du stade Bollaert-Delelis. Une page Facebook "La Joconde à Lens" a également  été créée. 


Le Louvre-Lens est actuellement le 3ème musée le plus visité de France en dehors de Paris avec environ 450 000 visiteurs par an. Il a fêté récemment ses 5 ans. Mais depuis l’exposition pendant l’année inaugurale de "La Liberté guidant le Peuple", le musée est orphelin d’une œuvre phare.

La Joconde à Lens, c'est une question qui est posée depuis la décision d'implanter le Louvre dans la bassin minier. Daniel Percheron, ancien président du Conseil régional, y tenait mais s'était heurté au refus catégorique des conservateurs du musée parisien. "J’espère qu’elle prendra le TGV gare du Nord et qu’elle descendra à Lens une heure plus tard pour dire au monde : je suis lensoise ! », avait-il lancé en 2010.

Mais La Joconde est une oeuvre indéplaçable, fragile. Constamment protégée par une vitre au Louvre. Une oeuvre toujours entourée par des dizaines de touristes. «Avec le temps, le tableau peint sur un panneau de bois de peuplier très mince s'est courbé et présente une fente nettement visible au dos, côté gauche, avait expliqué au Figaro Vincent Pomarède, le conservateur en chef du département des peintures. Tous mes homologues en France comme à l'étranger savent cela. Même quand nous la décrochons pour son examen annuel, nous ne l'amenons pas au laboratoire, nous l'étudions en salle. Deux heures en dehors de son caisson isotherme suffisent pour constater que sa fente s'élargit.» 

Il y a peu, le Louvre Abu Dhabi avait également demandé à accueillir le chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci de même que Florence en Italie. Refus à chaque fois; La dernière fois que l'oeuvre a voyagé, c'était en 1974, pour une exposition à Tokyo et à Moscou. La décision avait été prise directement par l'Elysée, contre l'avis des conservateurs. Pour Lens, il faudra encore attendre ou ranger l'idée au fond d'un tiroir...
 

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus