Journées du Patrimoine : plusieurs sites annulent les visites publiques le week-prochain

La préfecture du Nord n'ouvrira pas son site de l'ancien hôpital militaire, à Lille, cette année, pour les Journées du Patrimoine. / © MaxPPP
La préfecture du Nord n'ouvrira pas son site de l'ancien hôpital militaire, à Lille, cette année, pour les Journées du Patrimoine. / © MaxPPP

Plusieurs sites du Nord et du Pas-de-Calais ont finalement décidé de renoncer à ouvrir leurs portes lors des Journées Européennes du Patrimoine les 17 et 18 septembre prochain, notamment la préfecture de région qui demande aux organisateurs "une vigilance particulière". 

Par YF

Ce devait être l'une des attractions à Lille de cette 33e édition des Journées Européennes du Patrimoine placées sous le signe de placées de la citoyenneté. L'hôtel de la préfecture du Nord n'ouvrira pas finalement ses locaux ni ses salons aux visiteurs le week-end prochain. "L'état de la menace terroriste impose une vigilance particulière pour l’organisation de cet événement", justifie la préfecture dans un communiqué diffusé ce lundi. "Dans ce contexte, il convient d’en gérer l’ampleur, afin de réduire l’exposition aux risques et la sollicitation des forces de l’ordre qui doivent par ailleurs assumer l’ensemble des missions de protection des personnes et des biens (...) Compte tenu du nécessaire rehaussement du dispositif de sécurisation, le préfet a décidé de suspendre la participation à cette manifestation des deux sites de la préfecture du Nord, place de la République et ancien hôpital militaire, afin de permettre aux forces de l’ordre d’être mobilisées sur d’autres lieux et missions."

Contrôles renforcés

En raison de la menace terroriste, le préfet demande à "chacun des sites ou monuments ouverts à la visite, qu’ils soient publics ou privés" la mise en place "d'un dispositif de sécurisation adapté, avec notamment un contrôle des accès (présentation d’un titre d’identité, interdiction des sacs volumineux, inspection des sacs…) ainsi que la protection des files d’attente". Plusieurs sites, recensés sur le site internet de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), ont donc préféré renoncer à ouvrir lors des Journées du patrimoine. C'est le cas notamment à Lille de l'hémicycle de Hôtel départemental du Nord, de plusieurs églises (Christ Church, Notre-Dame de Pellevoisin, Saint-André), de la salle de réception de L'Odéon et du Théâtre de la découverte

Dans le Pas-de-Calais, seul le petit donjon de Bours, dans le Ternois, a renoncé à ouvrir le week-end prochain. Mais la liste des annulations pourrait s'étoffer d'ici la fin de la semaine.

La préfecture d'Arras sera ouverte

Si les bâtiments préfectoraux à Lille seront clos, la préfecture du Pas-de-Calais, à Arras, sera bien ouverte samedi et dimanche. En tout cas pour l'instant... Elle proposera un visite de la cour d’honneur, de l’hôtel (hall, salle à manger, salon, bureau de la préfète, cuisine), du parc et du potager. D'autres bâtiments publics restent inscrits au programme comme les palais de justice d'Avesnes-sur-Helpe, Douai, Lille ou Saint-Omer ou encore l'hôtel de la région Hauts-de-France à Lille.

De nombreux musées, des châteaux ou encore des salles de spectacle prévoient encore d'ouvrir leurs portes pour les Journées du Patrimoine dans le Nord et le Pas-de-Calais. La liste est consultable ICI.

Sur le même sujet

Les + Lus