• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

L'étudiant Jean-Baptiste Pignède est mort par noyade

© F3
© F3

L'étudiant en médecine Jean-Baptiste Pignède, dont le corps a été découvert mardi après-midi dans un étang du camping "L'Orée du Parc" à Wavrechain-sous-Faulx, est mort par noyade selon les premiers résultats d'autopsie.

Par Thomas Millot

Jean-Baptiste Pignède, 18 ans, dont le corps a été découvert mardi dans un étang de Wavrechain-sous-Faulx 9 jours après sa disparition, est mort par noyade. C'est ce qu'a révélé l'autopsie pratiquée ce mercredi. 

"Selon les conclusions de deux médecins légistes qui ont pratiqué l'autopsie, la cause de la mort de Jean-Baptiste PIGNEDE résulte d'une noyade. La thèse de la mort accidentelle par noyade est donc privilégiée", indique le parquet de Valenciennes.

Jean-Baptiste Pignède est mort noyé

Le vice-procureur Christophe Delattre précise par ailleurs que "diverses analyses ont été faites et sont en cours de traitement", et que "les investigations vont se poursuivre dans le cadre d'une information judiciaire pour recherche des causes de la mort".

Jean-Baptiste Pignède avait disparu depuis la nuit du 17 au 18 octobre. Étudiant en deuxième année de médecine à Lille, il avait participé à une soirée d'intégration dans le camping "L'Orée du Parc" à Wavrechain-sous-Faulx, là où son corps a été retrouvé mardi après-midi dans un plan d'eau.

A lire aussi

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : l'Europe et nous (épisode 5/5)

Les + Lus