A la frontière belge, 19 migrants retrouvés dans une citerne de ciment en poudre

Dix-neuf migrants ont été retrouvés jeudi matin par la police dans une citerne de ciment en poudre sur l'A16 à hauteur de Ghyvelde (Nord), proche de la frontière belge, a-t-on appris auprès de la préfecture.

La police a découvert 19 migrants dans la citerne d'un camion transportant du ciment en poudre ce jeudi matin sur l'A16 à hauteur de Ghyvelde (Nord), ville proche de la frontière belge

Après leur extraction de la citerne, les migrants ont été "laissés libres", selon une porte-parole de la préfecture, précisant que deux d'entre eux ont été transportés à l'hôpital pour "examens suite à un début d'intoxication".

Le conducteur a fait appel aux forces de l'ordre

"Les migrants sont montés dans le camion sur une aire d'autoroute à Calais en pensant qu'il se rendait en Grande-Bretagne, mais il allait en Belgique", a
expliqué la  porte-parole de la préfecture. "Le conducteur a entendu du bruit et au point de contrôle de la frontière belge il a requis les forces de l'ordre, qui ont découvert ces migrants".

Environ 4 500 migrants, venant principalement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, vivent dans le camp de la "Jungle" de Calais jouxtant la rocade portuaire, dans des conditions très précaires. Un autre camp à Grande-Synthe, dans la banlieue de Dunkerque, compte de 1 200 à 1 500 migrants, selon le maire écologiste Damien Carême.