• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Colonel Armando de Oliveira revient sur les conditions d'intervention lors de la fusillade à Roye

Après la fusille de Roye. / © France 3 Picardie
Après la fusille de Roye. / © France 3 Picardie

Un camp des gens du voyage a été le théâtre d'une tuerie mardi 25 août en fin d'après-midi. Le bilan est lourd quatre morts et trois blessés. Un gendarme a succombé à ses blessures quelques heures après la fusillade. Le colonel Armando de Oliveira revient sur les conditions d'intervention.   

Par Halima Najibi

Deux jours après la fusillade dans une aire d'accueil des gens du voyage qui a eu lieu à Roye (80), l'auteur présumé des faits est toujours en garde à vue.

L'une des quatre victimes est le gendarme Laurent Pruvot, âgé de 44 ans, du peloton autoroutier de Roye. Entré dans la gendarmerie en 1994, il avait servi d'abord dans la mobile à Maisons-Alfort (94). Il était père de deux enfants. 

Le Colonel Armando de Oliveira, commandant de la gendarmerie de Picardie, revient sur les conditions de l'intervention et « l'attitude jusque-boutiste » du tireur.

Interview du commandant de gendarmerie de la région Picardie
Colonel Armando De Oliveira Commandant la région de gendarmerie de Picardie; avec des images d'archives (janvier 2012)


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus