Cet article date de plus de 5 ans

Le complexe gymnique d'Arques, endommagé lors d'une tempête, a rouvert

En février dernier, une tempête avait arraché le toit et la charpente du complexe gymnique d'Arques (Pas-de-Calais), l'une des plus grandes salles européennes dédiées à ce sport. Les travaux ont finalement été plus rapides que prévu et les gymnastes ont enfin pu réinvestir les lieux cette semaine.
Les praticables de gymnastique rythmique ont été réinstallés. Tout un symbole pour le complexe gymnique d'Arques (Pas-de-Calais), fermé pendant 7 mois. En février dernier, une tempête avait emporté la toiture et une partie de la charpente, dévastant l'intérieur de cette salle construite en 2010. 6 000m2 avaient été détruits. Initialement, la mairie craignait de devoir attendre deux ans pour rouvrir le complexe. Mais tout a pu se dérouler finalement très vite.
durée de la vidéo: 01 min 40
Le complexe gymnique d'Arques, endommagé lors d'une tempête, a rouvert

"On n'a pu démarrer les travaux qu'en juin", explique Catherine Saudemont, la maire (DVD) d'Arques. "On a donc battu un record de vitesse et c'est formidable, parce que toutes les entreprises, tous les assureurs ont joué le jeu. Donc en quatre mois de temps, on a réussi à reconstruire. Il y avait surtout la toiture qui était à refaire. On a fait cette première tranche de travaux pour pouvoir rendre à l'association la grande salle. Et dans un mois, on aura les petites salles qui servent aux autres activités sportives". Ces travaux ont coûté 2 millions d'euros, entièrement pris en charge par les assurances.

Depuis le début de la semaine, les adhérents de l'Association Municipale de Gymnastique d'Arques (AMGA) - sans toit fixe depuis 7 mois - ont pu enfin retrouver leurs marques. "Hier, c'était le premier mercredi de retour dans la grande salle avec les inscriptions de tous les cours/loisirs, il y a eu plus de 450 enfants et adultes qui sont venus pratiquer et prendre des dossiers d'inscription, donc pour nous, c'est une très belle réussite", se félicite Thierry Large, le directeur du complexe gymnique. Conçu pour l'entraînement des gymnastes de haut niveau en prévision des Jeux Olympiques de Londres de 2012, la salle accueillera son premier grand rendez-vous sportif en avril prochain : une finale de zone en gymnastique.       
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gymnastique sport intempéries météo