• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Législatives 2017 : en Picardie Europe Ecologie-Les Verts a ses candidats à l'investiture

Lors du dernier Conseil national d'EÉLV,  les premières investitures des candidat-es aux élections législatives de juin prochain, ont été validées pour la Picardie. 

Par Halima Najibi

On connaît depuis hier les candidats pour les législatives de juin 2017 en Picardie d'Europe Ecologie-Les-Verts avait officialisé sa rupture avec la majorité au pouvoir il y a déjà plusieurs mois. Plus d'alliances en vue en 2017, ni pour les présidentielles ni pour les législatives. Pas question d'accord avec le Parti socialiste. Et c'est dans cette optique que les Verts présentent des candidats dans presque toutes les circonscriptions dans les trois départements de Picardie. Le parti entend toutefois laisser des circonscriptions ouvertes à des candidatures issues de la société civile. Le 11 décembre dernier, les Verts avaient adopté une motion visant à laisser 40 % des 577 investitures pour les élections législatives de juin 2017 a des "candidatures de rassemblement". La totalité des investitures seront closes d'ici mars 2017 au plus tard. "On les gèle pour permettre de présenter des candidats de rassemblement, on laisse une place à l'ouverture, même si on a des militants qui sont prêts à y aller" souligne le secrétaire général d'EELV Picardie Gilles Mettai investi dans la 7e de l'Oise.

Pas d'alliance pour 2017

Les écologistes partiront seuls lors des prochaines législatives dans l’Oise. "Terminées, les alliances avec le PS ou quelque autre parti que ce soit. On tire les leçons des échecs de la politique de François Hollande, et de l’échec aux régionales 2015 » déclarait à la presse le secrétaire régional Gilles Mettai. Dans la liste isarienne, une femme et quatre hommes, des leaders locaux du parti

Les candidats dans l'Oise


Ainsi sont investi-e-s dans ce département Michel Fontaine dans la 1re circonscription. Ce comédien et musicien est membre des verts depuis l'âge de 20 ans, il était sur la liste de Didier Dumont pour les régionales de 2015. Il est secrétaire du groupe local EELV de Beauvais.
Pour la 2e circonscription, c'est une figure connue du public qui a été investie, il s'agit de François Veillerette, ancien vice-président du Conseil Régional de Picardie. En quelques années, ce militant de la cause écologiste a réussi à devenir la référence dans le combat anti-pesticides en France, avec son association Générations Futures. Il a également créé le Réseau Environnement Santé, afin d'aborder la question de la santé environnementale sous tous ses aspects, il s’est aussi engagé sur la question des perturbateurs endocriniens ainsi que sur la problématique des gaz de schiste.

L'enseignant Luc Blanchard membre du Bureau d'EELV Picardie est candidat pour la 5e.
Christine Guillemin, ancienne vice-présidente du Conseil Régional de Picardie est investie dans la 6e.
Enfin le secrétaire régional d'EELV Picardie Gilles Mettai récupère la 7e. Ancien secrétaire adjoint, il a succédé à Thierry Brochot comme secrétaire régional en mai dernier.

Quid des 3e et 4e circonscriptions de l'Oise ?

Dans le département de l'Aisne.


Quatre candidats en lice, deux hommes et deux femmes, là aussi pas de surprise, il s'agit de figures locales d'EELV. La conseillère départementale Brigitte Fournie-Turquin fera campagne pour la 1er circonscription.


Michel Magniez 33 ans, cet enseignant a décroché la 2e circonscription. Il avait défendu les couleurs d'Europe Ecologie les Verts lors de l'élection partielle organisée suite à la démission de Xavier Bertrand, il est notamment engagé dans l'action culturelle et la lutte contre les discriminations.
Valérie Dervin, elle a été la candidate des verts avec Marc-Hervé Rey pour les départementales de 2015 dans le canton d'Essomes-sur-Marne. Elle partira à la chasse aux voix pour la 4e circonscription.
Et pour finir, c'est l'ancien maire de Château-Thierry Dominique Jourdain qui briguera la 5e circonscription. Adhérent d'Europe Écologie depuis janvier 2010, membre du Parti socialiste entre 1980 et 2010.  Il a été à quatre occasions, en 1988, 1993, 1997, et 2007, le candidat du Parti socialiste aux élections législatives de la cinquième circonscription de l'Aisne, second aux seconds tours à chaque fois, contre André Rossi (à deux reprises), Renaud Dutreil, et Isabelle Vasseur. Lui aussi prône, l'autonomie politique des Verts. Et la fin des alliances avec notamment le PS.

Quid de la 3e circonscription de l'Aisne ?

Pour la Somme


Pour les élections législatives, Europe Écologie Les Verts dit avoir fixé « un cap clair, en cohérence avec la constance de son positionnement politique.
"Nous visons partout des candidatures écologistes, excluant notamment tout accord même technique avec l'appareil du PS et souhaitons soutenir les candidat-es EÉLV et candidat-es issu-es de la société civile sur la base d'un projet et d'une charte partagée. »

Une circonscription sera sous les feux des projecteurs, celle détenue actuellement par Barbara Pompili, secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité. Elle a quitté en 2015 Europe Écologie - Les Verts, pour adhérer en 2016 au Parti écologiste et elle a lancé le Mouvement "Nouvelle Ere". Elodie Heren qui est secrétaire régionale adjointe d'EELV est investie pour mener la campagne d'EELV dans cette circonscription. Cette jeune mère de famille a rejoint les Verts en 2010 pour dit-elle "défendre l'idée de croissance verte". "Barbara Pompili ,soutien et représente le bilan de François Hollande " souligne Gilles Mettai, et d'ajouter,"nous ne sommes pas sur le même projet politique".

EELV a lancé un appel à candidatures parmi "les défenseurs des animaux", les agriculteurs, et les militants sociaux. Dans la Somme , pour la 4e Martial Mouqueron est en lice pour ces législatives. Cet anti chasseur est délégué aux actions militantes dans le groupe local de la Somme. Il est aussi membre de plusieurs associations de défense des animaux : CIV (chasse), Flac Amiens (corrida), L214 Picardie (élevage).
Dans la 5e c'est encore une militante de longue date qui est investie Karine Corne-Hiver.

Quid des 1ère et 3e circonscriptions  de la Somme ?

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus