Ligue 1 : bonne opération du LOSC qui fait un pas vers l'Europe

Lille a fait un grand pas vers l'Europe en gagnant 1-0 à Lorient samedi, pour la 36e journée de Ligue 1, ce qui lui permet de consolider sa 6e place et de menacer les équipes qui le précèdent.

Mounir Obbadi félicite Rony Lopes, buteur lillois de la soirée à Lorient (0-1 pour le LOSC).
Mounir Obbadi félicite Rony Lopes, buteur lillois de la soirée à Lorient (0-1 pour le LOSC). © AFP PHOTO / LOIC VENANCE

Après la défaite de Nice à Nantes et le nul de Saint-Étienne face à Toulouse, les Nordistes ont vécu une journée faste et, avec 57 points, ils reviennent respectivement à un et deux points des Azuréens et des Verts. Avec 4 points d'avance sur Rennes, battu à Paris vendredi, à deux journées de la fin, la 6e place, qui sera européenne si Paris gagne la Coupe de France contre Marseille en mai, semble quasiment acquise.

Pour Lorient, qui compte 43 points, la bonne nouvelle est venue de la victoire de Montpellier à Reims (2-3), qui valide définitivement le maintien des Merlus. Motivé au coup d'envoi, il a fallu attendre une mi-temps entière avant que le LOSC ne trouve la bonne carburation face à des Lorientais bien en place, notamment défensivement. Ce sont même les Morbihannais qui se montraient les plus dangereux dans la surface adverse, par Benjamin Jeannot (27e) qui manquait le cadre. Lille, dont c'était le troisième match en huit jours, éprouvait les pires difficultés pour approcher la cage de Benjamin Lecomte, perdant assez vite Sofiane Boufal sur blessure (25e).


Réveil en seconde période

Beaucoup trop timides dans la remontée de balle, ce n'est qu'à la toute fin du premier acte qu'on voyait Eder tenter sa chance, sans cadrer, avant que Morgan Amalfitano ne contraigne le gardien lorientais à une parade délicate (45e). Frédéric Antonetti a dû trouver les bons mots à la mi-temps pour donner un petit coup de fouet à son équipe.

Les Lillois entamaient en effet la seconde période avec beaucoup plus d'allant et il fallait la vigilance de Lecomte sur un retourné d'Amalfitano dans la surface (52e) pour éviter l'ouverture du score. Le gardien finissait tout de même par céder devant Rony Lopes, parfaitement servi dans la profondeur entre Wesley Lautoa et Pape Paye par Eder. Le Lillois effaçait tout son monde et n'avait plus qu'à glisser le ballon dans le but vide (0-1, 56e).

Lorient ne baissait pas les bras et tentait de revenir sur des tentatives de Jeannot et Maxime Barthelmé leurs frappes manquaient de précision. Invaincus depuis huit matches en championnat, les Lillois recevront Guingamp la semaine prochaine avant de se rendre à Saint-Etienne pour un match capital lors de la dernière journée. Ils ont bien mérité de rêver.

 

losc itw corchia

 

Déclaration de Frédéric Antonetti (entraîneur de Lille) :

"On est rentré difficilement dans le match, mais c'était le troisième en une semaine et on avait laissé beaucoup de forces contre Paris et Angers. On a vécu une première période difficile, à l'image du match. J'ai dit aux gars à la mi-temps que ce serait dommage de laisser passer cette occasion et ils ont su trouver les ressources mentales.

Ils font une bonne entame de seconde période, en marquant. Mais on n'était pas non plus à l'abri d'un mauvais renvoi sur ce terrain synthétique. Ce qui est important, c'est de garder cette 6e place. On verra si elle est qualificative pour l'Europe. Après, si les autres équipes en course nous laissent la place, pourquoi pas la 5e place ? Il faut d'abord se concentrer sur nous
".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport