Ligue 1 : l'échec d'Amiens face à Toulouse (0-0)

Après la défaite, Luka Elsner veut rester optimiste pour les matchs à venir. / © FTV
Après la défaite, Luka Elsner veut rester optimiste pour les matchs à venir. / © FTV

L'entraîneur de l'Amiens SC espérait "enflammer le match" contre le dernier du championnat. Peine perdue, les Amiénois n'ont pas réussi à battre Toulouse. Seule satisfaction, l'équipe de Luka Elsner n'a pas encaissé de but pour la première fois depuis trois mois en Championnat.

Par Camille Di Crescenzo

Triste match que celui qui s'est déroulé au stade de la Licorne ce samedi 1er février. L'Amiens SC a concédé un nul 0-0 à domicile face à la lanterne rouge du Championnat. 
"Le résultat est un constat d'échec, admet l'entraîneur, Luka Elsner, on aurait souhaité sur de plus longues périodes, emflammer le match et le rendre encore plus dominateur de notre côté mais il nous a manqué un bout de pied, une présence dans la surface.On a failli dans le dernier geste". 
Dans les gradins, le ton est donné. Les supporters ont déployé leur banderole pour faire passer le message. "Trop, c'est trop. Elsner, démission".
"Je ne crois pas qu'elle soit désobligeante à mon égard. Je crois qu'elle reflète une peur tout simplement de la situation dans laquelle on est, réagit le coach, ils ont le droit d'exprimer leur mécontentement. Je les comprends mais je suis loin de fuir mes responsabilités. Ce cri-là doit nous donner à tous l’énergie supplémentaire pour gagner ce genre de match qu’on a eu hier soir".

Avec cette défaite, Amiens connaît la plus longue série sans succès de l'histoire du club à ce niveau. Un constat d'autant plus alarmiste au vu du calendrier à venir puisque les Picards doivent affronter successivement Lyon dès mercredi, Monaco et le Paris Saint-Germain.
Mais l'entraîneur slovène veut rester optimiste.
"C'est un calendrier difficile. Peut-être pas avec le Paris Saint-Germain, mais sinon je pense qu'on a une carte à jouer et qu'on a les ressources pour pouvoir prendre des points sur ces matchs-là. Maintenant, le calendrier va être compliqué jusqu'à la fin de saison et chaque match sera difficile, surtout quand on va recevoir Metz à la maison".

Sur le même sujet

Les + Lus