Ligue 1 : Lens s'incline face à Nice, "un match sans" selon Tony Mauricio

Samedi 23 janvier, le RC Lens affrontait l'OGC Nice en cette 21e journée de ligue 1. Les Sang et Or se sont inclinés 1-0. En cause, un manque de fraicheur pour ces joueurs qui enchaînaient un 3e match en une semaine, une rencontre qualifiée de "match sans".  

Ismaël Boura (Lens) et Kasper Dolberg (Nice) se battent pour le ballon rond au stage Bollaert à Lens.
Ismaël Boura (Lens) et Kasper Dolberg (Nice) se battent pour le ballon rond au stage Bollaert à Lens. © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

On avait espéré que les Artésiens continuent sur leur belle lancée après leur brillant succès obtenu à Marseille mercredi (1-0). Mais Lens s’est incliné samedi 23 janvier au stade Bollaert-Delelis face à Nice lors de cette 21e journée de ligue 1. Les Sang-et-Or jouaient leur troisième match en une semaine, un manque de fraîcheur qui a pu jouer en leur défaveur. Jusqu’à présent, ils avaient fait une bonne première partie de saison, même si le Racing n'avait remporté qu'une seule des sept dernières rencontres jouées à domicile.

On a été à contre-courant, avec beaucoup de déchet technique.

Franck Haise

Pendant la première mi-temps, Lens n’est en effet pas parvenu à décoller.

Une tendance confirmée par l’entraîneur Franck Haise : "Vu notre entame de match, on manquait de fraîcheur, de dynamisme, ça m'a paru assez vite évident. Dans l'utilisation du ballon, on a été à contre-courant, avec beaucoup de déchet technique. On manque un peu de qualité technique face aux blocs compacts car quand il n'y a pas d'espaces, il faut arriver à créer des déséquilibres”. 

Et à la reprise, la tendance se confirme : les Artesois n’ont pas su faire face à une équipe niçoise qui a marqué à la première occasion, à la 49e minute (Youcef Atal). "Face à des blocs bas, on n'y arrive pas. On a la volonté mais il nous manque cette justesse qui peut amener des occasions nettes", a estimé l'entraîneur Franck Haise.

Au bout d’une heure de jeu, Frank Haise décide de remplacer Doucoure, Kakuta et Sotoca par Kalimuendo, Banza et Fofana. Mais rien n’y fait. Tony Mauricio (milieu), qui a manqué le cadre en fin de match, a qualifié la rencontre de "match sans, même si dans l'état d'esprit, on y était. Il ne manquait pas grand-chose pour les mettre en difficultés. Mais c'est compliqué de jouer contre des équipes qui nous attendent. Depuis quelques semaines, les adversaires viennent avec d'autres intentions, plutôt de fermer le jeu pour prendre un point où marquer en contre. Il faudra trouver des solutions pour gommer ces défaites."

On n'a pas été suffisamment bon pour marquer un but.

Franck Haise

Le RCL s'incline face à l’OGC Nice après 5 minutes additionnelles. L’entraîneur estime qu’“On n'a pas été suffisamment bon pour marquer un but. Face à des blocs bas, on n'y arrive pas. On a la volonté mais il nous manque cette justesse qui peut amener des occasions nettes." Les Lensois pourraient perdre leur septième place ce dimanche 24 janvier. 



 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ligue 1 rc lens ogc nice