Ligue 1 : le Losc concède le nul face à Saint-Etienne, Christophe Galtier dénonce "une erreur manifeste d’arbitrage"

Lille a manqué l'occasion de revenir à hauteur du Paris Saint-Germain en tête de la Ligue 1 en concédant le résultat nul (1-1) sur le terrain de Saint-Etienne.   
© OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP
Les Nordistes sont 2e ex-aequo avec Lyon, Monaco et Montpellier (23 pts) mais devant à la différence de buts, à deux longueurs du PSG.

C'est la quatrième fois que les Lillois ne parviennent pas à s'imposer après avoir joué en Ligue Europa le jeudi précédent. Dans cette configuration, ils ont concédé au total trois résultats nuls pour une défaite à Brest (3-2). Pour tenter d'enrayer cette série, l'entraîneur des Dogues, Christophe Galtier, avait choisi d'opérer six changements dans son onze de départ par rapport au match contre l'AC Milan (1-1).

Première période indigente

Mais la première période a été indigente de la part des Nordistes qui ont été totalement inoffensifs avec aucun tir cadré notamment.

Ce sont au contraire les Verts qui ont logiquement ouvert la marque par Wahbi Khazri, qui a marqué son premier but de la saison en transformant un penalty concédé pour une faute sur lui-même de Domagoj Bradaric.

"Notre première période a été plus que moyenne par rapport à ce que nous avions préparé. Je considère que le penalty est une erreur manifeste d'arbitrage. Wahbi Khazri vient avec beaucoup d'expérience sur mon joueur Domagoj Bradaric. Avec la vidéo et des arbitres professionnels cela ne devrait pas se produire. Cela n'enlève rien à notre mauvaise première période mais c'est un fait de jeu important."

Christophe Galtier, entraîneur du Losc

Auparavant, le gardien Mike Maignan a sauvé son équipe à plusieurs reprises même s'il a manqué d'être surpris sur un centre délivré de la droite par Khazri. Il a repoussé brillamment un tir terrible de Miguel Trauco et une tentative de Romain Hamouma.

Ikoné égalise, André sur la barre

La seconde période a, en revanche, été tout à l'avantage de Lille qui a mérité d'égaliser par Jonathan Ikoné d'un tir du gauche après une déviation de la poitrine d'Yilmaz. Plusieurs actions du Losc ont d'ailleurs laissé penser que les Lillois pouvaient revenir à la marque, remis en selle par plusieurs ballons mal négociés par les Stéphanois.

Une action de Luiz Araujo après une balle perdue par Zaydou Youssouf a été proche d’aboutir  alors que le gardien Jessy Moulin a repoussé un bon coup franc de Burak Ylmaz.

De son côté, une reprise de la tête de Benjamin André a heurté la barre transversale à la réception d'un corner de Isaac Lihadji, ultime avertissement pour l'ASSE.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport