Ligue 1 : le LOSC sort du podium après sa lourde défaite face à Monaco

Le LOSC n'a pu se relever pendant la deuxième mi-temps face à l'AS Monaco. / © VALERY HACHE / AFP
Le LOSC n'a pu se relever pendant la deuxième mi-temps face à l'AS Monaco. / © VALERY HACHE / AFP

Le LOSC s'incline lourdement face à une équipe monégasque revigorée. Le 5-1 est amer, juste avant la trêve hivernale. 

Par ALJ avec AFP

Tout partait pourtant très bien. Il y avait d'abord cette victoire en Coupe de la Ligue contre Monaco, mardi 17 décembre. Le LOSC avait corrigé l'AS Monaco d'un 3 - 0. 
 


Ce samedi 21, pour ce deuxième match au Rocher de la semaine, il y a eu l'ouverture du score par Victor Osimhen à la 13è minute. L'attaquant, dont la présence sur le terrain était incertaine à la suite d'un malaise, inscrit son 10è but en Ligue 1. 
 

 

Puis le LOSC chute du Rocher


Mais les Dogues ont fait face à un Monaco revigoré. Les ultras monégasques ont eu beau demander le départ du coach Leonardo Jardim, l'équipe, elle, n'a lâché ni le match, ni son entraîneur. A l'affût, Ben Yedder a récupéré un ballon et lancé Gelson Martins qui a égalisé en force (1-1, 23e).

Puis, au cœur d'une première période intense, Aguilar, côté droit, a permis à Baldé de montrer (enfin) sa grinta. De la tête, il a devancé la défense lilloise pour battre Maignan (2-1, 29e).

Lecomte a ensuite sauvé les siens à deux reprises : du pied devant Osimhen (45e), puis en se couchant parfaitement sur une tentative puissante de Bamba (45e+2).

En deuxième période, Monaco est resté très concentré, sans donner l'opportunité à son adversaire de croire à un retour, et a fait briller Ben Yedder, meilleur buteur de L1 avec 13 réalisations à la mi-saison.

D'abord, en renard des surfaces, il a récupéré le ballon relâché par Maignan sur une tête de Baldé et marqué (3-1, 53e). Puis sur un contre de Golovin, il a fusillé son coéquipier en équipe de France après une nouvelle passe décisive d'Aguilar (4-1, 65e).

Monaco en démonstration, Jardim a pu jubiler et exploser de joie lorsque son capitaine Kamil Glik a clôturé la balade dans le temps additionnel (5-1, 90e+2). 


 

"Une lourde défaite qui fait tache"


A la fin du match, l'entraîneur Christophe Galtier a regretté cette "lourde défaite qui fait tache après cette série de neuf matchs".
 


"On était sur une bonne dynamique. C'est un score lourd. Monaco mérite sa victoire, on a concédé des buts évidemment évitables. On a manqué de détermination défensive, a-t-il déclaré, la mine déconfite. Ce qui m'interpelle, ce sont nos pertes de balle alors que nous menions 1-0 et que le match semblait partir assez bien pour nous. "

En plus de faire mal au moral des troupes avant la trêve, la correction reçue par Monaco fait sortir le LOSC du podium de la Ligue 1. Les Dogues tombent à la quatrième place, derrière le Stade Rennais. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus