Les Messins neutralisent le LOSC

Lille a confirmé ses difficultés du moment en concédant le nul contre Metz (0-0), samedi en Ligue 1, quatre jours après sa lourde défaite à Valence (4-1) en Ligue des champions.
    

Par N.C avec AFP

Après son élimination précoce de la coupe aux grandes oreilles, les Dogues avaient à cœur de reprendre leur saison en main. Samedi soir,  au stade Pierre Mauroy, face à Metz et devant son public, l'occasion était toute trouvée. Malgré les efforts et les tiffos déployés par les supporters Nordistes, la Losc a confirmé sa méforme du moment en concédant le match nul. Lille, qui a pourtant dominé stérilement , n'a gagné qu'un seul de ses six derniers matchs. 

 
 

Samedi sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy, Lille a pris le contrôle des opérations dès le début de la rencontre, mais sans déstabiliser une défense lorraine bien en place.  Sur un centre de Jonathan Ikoné, le portier messin Alexandre Oukidja a réalisé un sauvetage pour détourner une tête de son coéquipier John Boye (33e).


Déchet technique 


   
Dans la foulée, le milieu offensif nordiste a effectué un superbe rush au milieu de la défense mosellane, mais a dévissé sa frappe à l'entrée de la surface (35e). Puis le gardien lorrain a repoussé une reprise de volée de Victor Osimhen (39e).

En seconde période, les Dogues ont poursuivi leur domination mais manquent de créativité et surtout de tranchant à la finition. Ainsi Zeki Celik a contrôlé au lieu de frapper (54e), José Fonte n'a pas cadré sa tête (57e) et Xeka a envoyé sa frappe dans les nuages en position idéale (90e+2). Et quand les Nordistes ont trouvé la mire, Oukidja les a mis en échec, à l'image de ses deux parades décisives devant Osimhen (62e, 82e).
 

Battus à Marseille samedi dernier (2-1), giflés à Valence mardi en Ligue des champions (4-1), les Nordistes concluent une semaine très compliquée qui a fait les affaires d'Angers, pourtant pas en meilleure forme. Lille va devoir redresser la barre pour espérer regoûter à la C1 l'an prochain

Les Messins, qui sortent de la zone de relégation (17e, 13 pts) après ce match nul, disputaient leur premier match depuis l'accident de voiture de leurs joueurs Kevin N'Doram, sur le banc samedi, et Manuel Cabit, "blessé sérieusement" et toujours hospitalisé.

A l'échauffement, tous les Grenats arboraient d'ailleurs un maillot floqué avec le nom et le numéro (28) de leur coéquipier qui pourrait ne plus jamais rejouer au football.
 
 
 

Réactions

Christophe Galtier (entraîneur de Lille) : 

" "On n'est pas satisfait du résultat, c'est une contre-performance et deux points qu'on laisse filer à domicile sachant qu'on n'est pas performant à l'extérieur en ce moment... On a rarement été mis en danger. On savait qu'on allait jouer une équipe avec un bloc très bas. On s'est créé des situations en dominant énormément mais on a eu beaucoup trop de déchet technique, dans le coeur du jeu ou le geste final. Je ne peux pas en vouloir à mes joueurs sur le fait d'avoir tout donné mais il a eu un manque de précision trop important pour marquer. Je pense qu'on avait les moyens de faire mieux. C'est pas notre bilan à domicile qui fait qu'on est un peu en deçà de notre tableau de match, ce sont nos résultats à l'extérieur qui sont insuffisants."

Sur le même sujet

Les + Lus