La ligue d'athlétisme des Hauts-de-France initie des centaines de jeunes avec l'opération "athlé dans les quartiers"

Chaque année depuis 25 ans, la ligue d'athlétisme des Hauts-de-France initie des centaines d'enfants de 5 à 16 ans, dans une opération itinérante à travers la région. 
Avec l'opération "Athlé dans les quartiers", les jeunes de 5 à 16 ans sont invités, tout l'été, à découvrir gratuitement les disciplines de l'athlétisme.
Avec l'opération "Athlé dans les quartiers", les jeunes de 5 à 16 ans sont invités, tout l'été, à découvrir gratuitement les disciplines de l'athlétisme. © Delphine Dubourg / FTV
"Ça fait mal aux jambes !", admet avec malice un petit garçon à l'issue d'une course. Et oui ! L'athlétisme, quand on a pas l'habitude, c'est beaucoup d'efforts. Mais ça vaut le coup de s'y essayer. C'est ce que propose, chaque année, la ligue d'athlétisme des Hauts-de-France, avec sa tournée d'été baptisée "Athlé dans les quartiers". 

Un nom qui n'est pas choisi au hasard, puisque les organisateurs ciblent des quartiers populaires ou des communes rurales pour installer, le temps d'une journée, un club d'athlétisme itinérant. Les enfants de 5 à 16 ans sont invités à s'initier gratuitement, auprès de professionnelles, aux disciplines de l'athlétisme - et elles sont nombreuses. 
 

Inciter les jeunes à pratiquer en club


Ce 13 juillet, ce sont les petits Noyonnais qui ont pu s'essayer au lancer de poids, à la course de vitesse ou encore au saut à la perche. "L'objectif c'est d'aller les chercher là où ils sont, dans les quartiers, où il n'y a pas forcément de stade, ou dans le milieu rural.", explique Antoine Bonte, co-référent de l'opération. Et pourquoi pas, les inciter à s'inscrire dans le club de leur ville. "On voit qu'il y a une nette augmentation du running et des courses sur route, principalement chez les adultes (...). Pour les plus jeunes, c'est plus difficile de pratiquer : effectivement, on peut courir partout, sauter partout, lancer partout un peu plus difficilement, donc avoir quelques infrastructures et des animateurs qui sont là pour encadrer et permettre aux enfants d'évoluer, c'est l'idéal."

L'occasion également, au-delà de l'aspect purement sportif, d'intégrer quelques valeurs qui serviront tout au long de la vie, en apprenant "à se dépasser, à s'entraider, à s'encourager". 

L'opération, qui a débuté le 13 juillet, continue jusqu'au 21 août dans toute la région. 
 
Les 22 dates sont réparties dans le Nord, le Pas-de-Calais et l'Aisne.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport athlétisme loisirs sorties et loisirs jeunesse société famille