Ligue Europa : le LOSC écrase le Sparta Prague 4 buts à 1, grâce au triplé de Yusuf Yazici

Le LOSC ne pouvait mieux rêver pour son entrée en lice en Ligue Europa. Les dogues se sont imposés 4 buts à 1 face au Sparta Prague, notamment grâce au tripé de Yusuf Yazici. Retour sur la rencontre.

Le LOSC écrase le Sparta Prague 4 buts à 1 pour son entrée en Ligue Europa, notamment grâce au triplé de Yusuf Yazici.
Le LOSC écrase le Sparta Prague 4 buts à 1 pour son entrée en Ligue Europa, notamment grâce au triplé de Yusuf Yazici. © MICHAL CIZEK / AFP
Leader invaincu de Ligue 1, Lille a frappé un grand coup en allant écraser le Sparta Prague (4-1) grâce notamment à un triplé de Yusuf Yazici, jeudi pour son entrée en lice en Ligue Europa. Le Losc, rapidement en supériorité numérique après l'exclusion de Ladislav Krejci (23e), a fait la différence grâce à son milieu offensif turc, rarement titulaire et qui a saisi sa chance avec trois buts (45e, 60e et 75e). Jonathan Ikoné a également marqué (66e), tandis que Borek Dockal avait égalisé pour les Pragois (46e).

"On a réussi à l'emporter donc ça crée une bonne dynamique de groupe et c'était très important de commencer par une victoire. C'est de bon augure."

Christophe Galtier, entraineur du LOSC

Les Dogues, qui ont mis fin à une terrible série de 17 rencontres de Coupe d'Europe sans succès, se sont emparés de la tête du groupe H devant l'AC Milan, qui l'a emporté sur la pelouse du Celtic Glasgow (3-1).

Les Nordistes ont idéalement lancé leur campagne européenne et fait le plein de confiance avant d'aller défendre leur place de leader dimanche en championnat à Nice, balayé par Leverkusen (6-2) jeudi.

Le Sparta Prague réduit à 10

Dès l'entame du match, les Lillois ont eu l'opportunité d'ouvrir le score mais
Jonathan David, encore très en difficultés, a manqué le cadre (1re) et Ikoné a
été contré (3e).

À la peine défensivement, le Sparta s'est rapidement retrouvé à dix après une faute de Krejci sur David qui filait au but (23e) et le Losc a accentué son emprise sur la partie.

Il a pourtant fallu les dernières minutes de la première période pour voir Lille se montrer à nouveau dangereux: après avoir récupéré le ballon, Xeka a tiré au ras du poteau (36e).

Yazici débloque la situation

Les Dogues ont finalement été récompensés juste avant la pause: après avoir intercepté le ballon, Botman l'a transmis à Yazici, qui s'est remis sur son pied gauche à l'entrée de la surface et a décoché une frappe croisée somptueuse qui a terminé dans la lucarne opposée (0-1, 45e). Dans la foulée, Lille s'est fait peur après une faute de Domagoj Bradaric à la limite de la surface. L'arbitre, qui avait signalé un penalty dans un premier temps, a ensuite sifflé un coup franc, finalement mal tiré par les Tchèques (45e+2).

Mais dès la reprise, une perte de balle de Boubakary Soumaré a coûté cher au Losc puisque le Sparta a égalisé: Adam Hlosek, la pépite du Sparta, a débordé et servi en retrait son capitaine Dockal qui a pris Maignan à contre-pied (1-1, 46e).

Honneur du foot français sauvé

Ce premier but encaissé dans le jeu cette saison a eu pour effet de tendre les Lillois et de réveiller les Pragois, qui ont commencé à trouver des décalages.

Toutefois, petit à petit, les Dogues ont repris l'ascendant et après une occasion manquée par David (59e), Yazici s'est offert un doublé en marquant de la tête sur un centre de Bradaric (2-1, 60e).

Le Turc a ensuite parachevé sa superbe soirée en interceptant une passe d'un défenseur tchèque avant de marquer d'une frappe enroulée (1-4, 75e). Entre-temps, Ikoné, lancé magnifiquement par Soumaré, avait tué le suspense d'une frappe croisée (1-3, 66e).

Intraitable en championnat, Lille a poursuivi sur sa lancée sur la scène européenne et sauvé l'honneur du foot français après le nul de Rennes et les défaites de Paris, Marseille et Nice.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport ligue europa