Lille reste en fête : commerçants et restaurateurs se préparent

La traditionnelle braderie de Lille n'aura pas lieu, mais "Lille reste en fête" s'affiche partout dans la ville. Commerçants et restaurateurs se préparent à un week-end festif, même si le nombre de visiteurs sera sans commune mesure avec ce qu'il est habituellement.

L. Lévy & D. Dumont
"Moult moules et caetera", "Lille reste en fête", les banderoles et fanions colorés flottent partout  dans la ville. Lille se prépare aux festivités loin de l'effervescence habituelle des veilles de braderie, mais se prépare quand même. Dans la rue, les touristes sont là, même s'ils sont bien nombreux que d'habitude, avec l'annulation de la grand messe.
"On avait réservé, on s'est dit tant pis, on viendra quand même, sans la braderie puisqu'on a toujours l'habitude de voir avec", sourit cette Strasbourgeoise.
"On a quand même de la famille et on va quand même participer", complète ce Marseillais. "Frites, moules, bière, vin blanc... on va participer à la fête, et on va voir si jamais on peut enquiller une petite braderie à l'intérieur des magasins."

Des rendez-vous gastronomiques, culturels et commerciaux

Exceptionnellement, les commerçants ont obtenu le droit d'ouvrir ce dimanche, pour une braderie qui ne dit pas son nom. Sur les façades, les boutiques affichent leur choix : "Lille reste en fête", "braderie", "ouverture exceptionnelle ce dimanche", pour montrer qu'elles ont bien saisi l'occasion d'écouler leurs stocks, et espèrent atténuer la perte de chiffre d'affaires.

Une quinzaine de restaurateurs sous la bannière "Moult moules et caetera"

L'incontournable moules frites sera au menu de la plupart des restaurants. Une quinzaine d'entre eux se sont même regroupés sous la bannière "moult moules et caetera.
"On a lancé l'idée d'un euro reversé pour les victimes des attentats de Nice. Au départ, on était neuf, tous les restaurants de la place Rihour. Depuis se sont ajoutés d'autres restaurateurs de la rue de Béthune ainsi que du vieux Lille", commente Laurent Bostyn, le directeur du restaurant L'Abbaye.

LIlle reste donc en fête quoi qu'il arrive. Mais ce restaurateur a quand même commandé 500 kg de moules en moins cette année. La ville attend quelques 200 000 visiteurs ce week end, au lieu des 2,5 millions habituels. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
braderie de lille culture fêtes locales