• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : la “grosse colère” de Galtier après la défaite de son équipe à Troyes

Christophe Galtier, entraîneur du LOSC. / © DENIS CHARLET / AFP
Christophe Galtier, entraîneur du LOSC. / © DENIS CHARLET / AFP

"Ce n'est pas une déception, c'est une grosse colère" : l'entraîneur de Lille Christophe Galtier a poussé son premier coup de gueule depuis son arrivée au LOSC en fustigeant l'attitude de certains joueurs lors de la défaite (1-0) à Troyes samedi.

Par avec AFP

"On était dans une confrontation directe et dans ce genre de match c'est l'équipe qui en veut le plus qui l'emporte. L'adversaire en voulait plus et je suis en colère", a lâché le technicien nordiste. "Il y en a certains qui vont regarder les prochains matches depuis les tribunes ou de chez eux. Viendront avec moi ceux qui ont une grande détermination. La marge de manoeuvre est réduite, mais il y en a une. Je vais m'y engouffrer, je vais chercher et trouver les leviers pour que l'équipe ait un autre visage", a-t-il encore prévenu.

Lille, qui n'a quasiment rien montré et a manqué d'envie samedi sur la pelouse du Stade de l'Aube à Troyes, a concédé une 12e défaite (1-0) en 22 journées et a reculé à la 18e place, synonyme de barrage pour le maintien dans l'élite. "En première période, on a mis très peu de rythme, d'engagement, d'intensité. On est arrivé pas mal de fois à amener le ballon près de la surface adverse mais on n'a tiré qu'une fois. J'avais l'impression qu'on jouait à la +baballe+. Il n'y avait pas cette envie de vouloir marquer, de faire mal à l'adversaire", a déploré l'entraîneur lillois.

"On a eu cette belle possession de balle pour les poètes, les artistes... mais quand on se bat pour le maintien, on ne doit pas être des artistes et des poètes, on doit être déterminé", a conclu Galtier.
Conférence de presse de Christophe Galtier après la défaite du LOSC à Troyes


Le LOSC retombe dans ses travers

Trois jours après s'être écroulé en fin de match face à Rennes, en encaissant deux buts dans les dix dernières minutes, le LOSC n'a pas eu la réaction espérée. Le plus inquiétant pour les Dogues, c'est qu'ils ont encore rendu une bien pâle copie sur la pelouse de Troyens très volontaires qui l'ont emporté logiquement grâce à un but d'Adama Niane inscrit juste avant la mi-temps. Lille, qui avait connu un léger renouveau depuis l'arrivée
de Galtier avec deux succès pour démarrer l'année, au Mans en Coupe de France et à Caen en championnat, semble retomber dans les travers de l'ère Marcelo Bielsa : défense inconstante, manque de justesse technique et animation offensive défaillante, voire inexistante.

Malgré une possession de balle nettement supérieure aux Aubois (61% contre 39%), les Nordistes ont très peu tenté et n'ont cadré un seul de leurs huit tirs, par Farès Bahlouli (89). Quant à l'état d'esprit affiché, il n'a pas été exemplaire, loin de là, puisque les joueurs ont beaucoup râlé sur l'arbitre ainsi que sur leurs propres coéquipiers...

Troyes, qui restait sur deux défaites frustrantes contre Bordeaux (1-0) et à Angers (3-1), a réalisé une belle prestation, pleine d'envie et de détermination. Les joueurs de Jean-Louis Garcia, qui avaient perdu six de leurs sept derniers matches de championnat, quittent la place de barragiste et remontent au 15e rang (24 points).

Après avoir dominé la première période face à des Lillois sans imagination, l'Estac
a été récompensée de ses efforts juste avant la pause : alors que Pépé restait au sol à l'autre bout du terrain, les Troyens continuaient à jouer et un centre de Mathieu Deplagne était repris superbement par Niane, qui trouvait la lucarne (1-0, 45).

Après la mi-temps, les Troyens continuaient sur leur lancée face à des Lillois agacés d'être incapables d'inquiéter le gardien troyen Erwin Zelazny. Troyes se montrait le plus dangereux, sans réussir à doubler la mise, tandis que Lille restait presque sans réaction et concédait une nouvelle
défaite logique.

Christophe Galtier, tantôt exaspéré tantôt incrédule sur le bord d terrain, a encore pu mesurer la difficulté de la tâche qui l'attend pour redresser la situation du LOSC...
TROYES 1 - 0 LOSC
Images Bein Sports

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Concert : Yolande Bashing à Lille (électro)

Les + Lus