LOSC : Vincent Enyeama laissé libre

Le gardien international nigérian Vincent Enyeama (36 ans) a trouvé un accord pour quitter le LOSC, avec qui il n'a plus joué depuis avril 2017, et se retrouve donc libre au dernier jour du mercato, a annoncé le club nordiste vendredi.

"Le LOSC et Vincent Enyeama ont trouvé ce jour un accord pour mettre fin au contrat qui les liait", indique la formation lilloise dans un communiqué.
Le souriant gardien, qui était sous contrat jusqu'en juin 2019, n'entrait plus dans les plans des nouveaux dirigeants.

Enyeama, qui compte 101 sélections avec les Super Eagles, avait rejoint le Losc en 2011. Doublure de Mickaël Landreau, il avait été prêté au Maccabi Tel Aviv en 2012-2013, avant de revenir dans le Nord et de devenir le portier titulaire sous la direction de René Girard.

Quelques mois plus tard, le Nigérian restait invaincu pendant 1062 minutes, soit plus de 12 matches, s'approchant ainsi du record d'invincibilité en Ligue 1 pour un gardien, détenu depuis 1993 par Gaëtan Huard (1176 minutes). Titulaire durant la saison 2016/2017, il s'était blessé face à Rennes le 15 avril 2017 et n'avait plus rejoué depuis. L'été dernier, l'entraîneur argentin Marcelo Bielsa l'avait écarté dès son arrivée. Malgré le renvoi d'"El Loco" en novembre, Enyeama n'avait pas retrouvé le groupe professionnel lillois.

"Merci, mille fois merci, pour tout l'amour que vous m'avez donné", a réagi Enyeama dans un message adressé aux supporters lillois sur Twitter.
 


Ce départ va permettre d'alléger la masse salariale du Losc, encadrée par la DNCG, le gendarme financier du foot. Enyeama est cité du côte d'Auxerre (Ligue 2) mais rien n'est signé.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité