Le maire de Pont-Sainte-Maxence retire les écrits de Gabriel Matzneff de la bibliothèque municipale

Le maire LR de Pont-Sainte-Maxence, dans l'Oise, a décidé de retirer des rayonnages de la bibliothèque municipale l'oeuvre de Gabriel Matzneff. L'écrivain est visé par une enquête pour "viols sur mineurs de moins de 15 ans".

Les livres de Gabriel Matzneff, visé par une enquête pour viol sur mineurs, ont été retirés de la bibliothèque municipale de Pont-Ste-Maxence dans l'Oise.
Les livres de Gabriel Matzneff, visé par une enquête pour viol sur mineurs, ont été retirés de la bibliothèque municipale de Pont-Ste-Maxence dans l'Oise. © AFP
"Ce qu'il écrit est parfaitement nauséabond et je ne veux pas que ma population lise les écrits de quelqu'un qui relève plus d'un tribunal que d'une bibliothèque." C'est en ces termes tranchés qu'Arnaud Dumontier, le maire LR de Pont-Sainte-Maxence, dans l'Oise, justifie sa récente décision et nous confirme une information du Courrier Picard : il a demandé à ce que les ouvrages de Gabriel Matzneff soient retirés des rayonnages de la bibliothèque municipale. Après inventaire, il s'est avéré que seul un exemplaire de La Passion Francesca était ouvert au prêt.
 C'est après la lecture d'un article du Journal du dimanche sur l'écrivain qu'Arnaud Dumontier a pris cette décision.
 
"C'est dans le code général des collectivités territoriales : c'est de la responsabilité d'un maire que de protéger sa population et d'empêcher que de la publicité soit faite autour de tels écrits et de telles personnes, explique Arnaud Dumontier. J'assume complètement le terme censure à l'encontre d'un pédophile." Et la présomption d'innocence ? "Dans ce cas, les maisons d'édition qui retirent les livres de Matzneff de leurs catalogues et le ministre de la Culture sont sur la même longueur d'onde que moi. Je préfère qu'on dise que j'ai censuré un pédophile plutôt qu'on dise que je n'ai pas protégé ma population de tels écrits." Et de conclure : "Ce n'est pas vrai qu'on puisse tout dire et tout penser au nom de la liberté d'expression et au nom de l'art."
 

Pas d'ouvrage de l'auteur ailleurs


À Laon dans l'Aisne, la question n'a pas du tout été évoquée. "Nous n'avons eu aucune demande de la population", selon les services de la mairie. 

À Saint-Quentin, la situation est plus simple : "La question ne se pose pas : nous n'avons aucun ouvrage de Gabriel Matzneff dans nos deux bibliothèques municipales", assure-t-on à la mairie. Idem à Beauvais : " À part deux ouvrages ayant une postface signée Gabriel Matzneff et qui sont dans les réserves, il n'y a pas d'ouvrage de cet auteur dans les médiathèques du Beauvaisis".
 

Une enquête pour viol sur mineurs


L'écrivain Gabriel Matzneff est visé par une enquête préliminaire pour "viols sur mineurs de moins de 15 ans" après que l'éditrice Vanessa Springora a raconté dans son livre Le Consentement la relation pédophile que l'homme d'alors 50 ans entretenait avec la jeune fille de 13 ans qu'elle était à l'époque. Des révélations qui ont secoué le monde de la littérature : Gabriel Matzneff n'a jamais caché son attirance sexuelle pour les jeunes filles et en a même fait l'objet de plusieurs de ses ouvrages comme Les Moins de 16 ans. Depuis, quatre maisons d'édition ont retiré ses livres de la vente.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société justice littérature culture livres