Malgré le maintien de l'alerte terroriste, la vie reprend son cours à Bruxelles

L'alerte terroriste reste "sérieuse et imminente" à Bruxelles mais les écoles et les stations de métro commencent à rouvrir. La situation devrait être réévaluée lundi 30 novembre.

Bruxelles reste en alerte terroriste maximale après jusqu’à lundi prochain. Dans la ville, qui est resté bloquée pendant quatre jours, la vie reprend son cours. Les écoles et les universités ont rouvert leurs portes, le métro recommence à rouler même si aujourd’hui 35 stations sur 69 ont rouvert. Elles fermeront plus tôt, à 22 heures.  Les bus et trams roulent normalement.

Ce matin, le Ministre-Président de la région de Bruxelles capitale, Rudi Vervoot a même fait une opération de communication pour montrer que les lignes sous-terraines sont sûres.

200 militaires sont déployés en renfort dans les transports en commun et 300 policiers sécurisent les abords des écoles. Par ailleurs, les autorités belges seraient parvenues à déjouer un attentat dimanche après une longue série de perquisitions. Un homme a été interpellé.

La Ville de Bruxelles a annoncé de son côté mardi en fin d'après-midi la réouverture des lieux et centres culturels dont elle a la tutelle. Les grands musées fédéraux devaient cependant rester fermés.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité