Météo France : les prévisions pour ce samedi 25 janvier (et pour les prochains jours)

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3

Petit à petit l’anticyclone s’éloigne… Bonne fête Paul, Manuel et Manuela !
 

Par Anne-Sophie Roquette

Certes le temps reste calme, mais c’est bel et bien la grisaille et les nuages qui vont nous tenir compagnie tout le week-end !

Ce matin, brumes, brouillards au menu météo. Pour la suite du programme, le ciel reste couvert en matinée.
 

Dans l’après-midi, si l’ambiance devient plus lumineuse par endroit, les éclaircies restent hélas rares ! Le vent quant à lui est faible.
 
 

Les températures


Les températures minimales de ce samedi 25 janvier sont très homogènes et fraîches : de -2° à +1° dans les terres, 2° sur la côte.
 

Les maximales remontent par rapport à hier : 5° à 8°.
 
 

Les prochains jours


Dimanche : grisaille matinale, puis ciel couvert en journée. Toutefois le temps va changer en fin d’après-midi avec l’arrivée par l’ouest d’une perturbation qui s’annoncera par un renforcement du vent sur les côtes (rafales pouvant atteindre 70 km/h) et dont les pluies balayeront la région d’ouest en ouest avant de nous laisser sous les averses en cours de nuit suivante. Les minimales iront de 0° à 4° et les maximales de 6° à 10°.
 


Lundi : le ciel sera variable avec des averses mais dans le courant de l’après-midi une nouvelle dégradation remontera par le sud-ouest de la région. Le vent sera sensible toute la journée (rafales pour tout le monde de 50 à 60 km/h). Minimales : 5° à 7°, maximales : 9° à 10°.

Mardi : pas vraiment mieux ! Nous serons toujours sous un ciel alternant passages nuageux porteurs d’averses, et éclaircies, avec un vent de sud-ouest modéré à assez-fort (rafales de 50 à 70 km/h). Minima de 4° à 5°, maxima de 7° à 9°.
 


La qualité de l’air 


ATMO Hauts-de-France nous informe que la présence de particules entraînera une qualité de l'air moyenne sur la région aujourd’hui.

Sur la côte, de Dunkerque à Calais, les concentrations de particules seront un peu plus élevées que sur le reste de la région. Les niveaux de particules de ces derniers jours s'expliquent notamment par les émissions liées au chauffage et au trafic routier, et à l'absence de vent, qui ne permet pas la dispersion des polluants dans l'air.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus