• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Météo France : prévisions pour ce vendredi 23 novembre et pour le week-end

Vers une fin de semaine bien grise. Bonne fête Clémentine et Clément !

Par Séverine Beaurain

Vendredi

La région se réveille dans la grisaille.
En effet, brumes et brouillards se sont formés dans un ciel majoritairement très nuageux, il n’y a que sur la façade est de la région où des éclaircies seront présentes. 

Petit à petit la grisaille va se dissiper, laissant de belles éclaircies se développer sur le nord-est de notre territoire, mais pour la suite de l’après-midi, le ciel va se voiler, puis se couvrir par le sud à l’approche d’une perturbation. Les pluies toucheront d’ailleurs le sud des Hauts-de-France en fin d’après-midi pour remonter ensuite vers le nord.

Températures

Avec les nuages de la nuit, la baisse des minimales a été « limitée ». Plus de gelées sous-abri ce matin avec des valeurs allant de 1 à 4°. Quant aux maximales elles affichent aussi une petite hausse temporaire, et sont de 7 à 9°.
 

Samedi

La perturbation qui arrive ce soir sera samedi sur toute la région. Autrement c’est un temps maussade qui nous attend. Une chape de nuages de laquelle s’échappent des pluies faibles en général, mais localement les pluies peuvent être plus soutenues et atteindre  20 mm de cumul sur la journée. Pour espérer une accalmie il faudra attendre la soirée. Les minimales seront de 2 à 4°, les maximales de 5 à 8°.

Pour dimanche et la Sainte-Catherine chère aux jardiniers. 

Nous conserverons beaucoup d’humidité le matin donc nuages bas, brumes et brouillards encore une fois, certes quelques éclaircies se montreront sans doute l’après-midi, mais de nouveaux nuages arriveront et seront porteurs de pluies faibles. Les minimales iront de 0 à 3°, les maximales de 5 à 7°.

Pour attaquer la dernière semaine de novembre

Ce sont toujours les nuages qui nous accompagneront. Nuages bas le matin, timides apparitions du soleil l’après-midi, et quelques gouttes possibles sur le littoral. Bref pas de lundi au soleil cette fois-ci !
Textes : Anne-Sophie Roquette


 

A lire aussi

Sur le même sujet

"La Grenade" version Kùzylarsen

Les + Lus