Cet article date de plus de 4 ans

Migrants à Calais : une spectaculaire vidéo de la BBC montre la violence des barrages sur la rocade

Une vidéo publiée par la BCC montre une nouvelle fois des images de violences et de danger liées à l'attitude des migrants et des passeurs sur la rocade portuaire. 
Image extraite de la vidéo de la BBC. On y voit un homme cagoulé frapper un camion avec un bâton.
Image extraite de la vidéo de la BBC. On y voit un homme cagoulé frapper un camion avec un bâton.

EXCLUSIVE: We sent a team to film people traffickers in Calais. They didn't expect this would happen...

Publié par BBC South East Today sur jeudi 25 août 2016
C'est devenu une situation récurrente, quasi-quotidienne depuis plusieurs mois, que nous avons déjà montrée plusieurs fois. Des barrages sur la rocade portuaire faits de branchages, morceaux de bois et autres destinés à ralentir les camions et permettre à des migrants d'y embarquer avec le mince "espoir" de passer en Angleterre. 

C'est ce constat qu'a pu une nouvelle fois faire une équipe de journalistes de la BBC envoyée la semaine dernière à Calais. Les images (répérées par Nord Littoral) ramenées sont violentes, crues, et posent une nouvelle fois de nombreuses questions sur ce qui se passe à Calais. "Nous avons envoyé une équipe faire un reportage sur les passeurs. Ils ne pensaient pas que ceci allait arriver..." écrit la BBC pour décrire ces images tournées dans la nuit de mercredi à jeudi dernier vers 3h du matin.

"Craignant d'être attaquée, notre équipe fait demi-tour"

La vidéo ci-dessus montre effectivement la voiture des journalistes anglais sur l'A16 qui se voit obligée de s'arrêter à cause d'un barrage fait de branchages "tenu" par des personnes cagoulées, munies de gros bâtons et aux gestes menaçants. "Craignant d'être attaquée, notre équipe fait demi-tour", explique le reportage. A ce moment, un camion arrive à son tour et se voit arrêter par le même barrage. Les journalistes continuent à filmer.

Un homme cagoulé et armé d’un bâton tape alors sur les vitres du poids lourd, puis en vient aux mains avec un migrant resté sur le bord de la route. Les journalistes affirment que l'hypothèse d'un problème de paiement aux passeurs pourrait être à l'origine du conflit.

Une vingtaine de migrants aurait essayé de monter dans les camions stoppés sur l’autoroute avant que les branchages soient finalement retirés. Les hommes cagoulés s'enfuient. On n'a vu aucun policier sur cette scène. ##fr3r_https_disabled##Le lendemain matin, le journaliste réalise une interview de migrants qui reconnaissent utiliser la technique des branchages pour stopper les camions et concèdent que "c'est très dangereux".  La conséquence de cette nouvelle stratégie des branchages, explique la BBC, "est que désormais ce sont les automobilistes subissent un chaos routier important et conduisent dans la peur."  Le journaliste évoque notamment les touristes anglais qui veulent rentrer chez eux tard le soir. 

"Effectivement, la violence empire, conclut Gilles Debove, responsable du syndicat SGP Force Ouvrière dans le Calaisis cité par la BBC. Les migrants utilisent tous les moyens pour essayer de passer parce qu'ils ne veulent pas être encore à Calais cet hiver."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à calais société immigration