• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Mondial de basket : Rudy Gobert et les Bleus éliminent les États-Unis en quarts de finale !

Ce 11 septembre, le Saint-Quentinois et ses coéquipers ont réussi à sortir les États-Unis du Mondial. / © Ye Aung Thu / AFP
Ce 11 septembre, le Saint-Quentinois et ses coéquipers ont réussi à sortir les États-Unis du Mondial. / © Ye Aung Thu / AFP

Emmenée par Rudy Gobert, l'Équipe de France de basket s'est offert une victoire historique en quarts de finale du Mondial face aux tenants du titre américains (79-89) ce 11 septembre. Auteur d'un match impeccable, le Saint-Quentinois a brillé avec 21 points au compteur et presque autant de rebonds.

Par Valentin Pasquier

Un miracle s'est produit dans l'arène de Dongguan, ce 11 septembre ! Sur le parquet de l'un des quarts de finale du Mondial 2019 de basket, l'Équipe de France a éliminé les États-Unis, double tenants successifs du titre (2010, 2014), triple champions olympiques (2008, 2012, 2016) et favoris incontestés à la victoire finale de la compétition.

L'exploit des Bleus est historique : jamais, depuis 1948, la France ne s'était imposée face aux États-Unis (neuf rencontres) en rencontre officielle. Il s'agit aussi de la première élimination d'une équipe composée uniquement de joueurs évoluant en NBA - soit l'élite du basket-ball mondial - depuis les championnats du monde 2006, où la Team USA s'était inclinée face aux Grecs (101-95), finalistes de l'édition.
 

Rudy Gobert et Evan Fournier aux manettes

La victoire, l'Équipe de France les doit à ses Frenchies, ces tricolores qui évoluent en NBA. On trouve en tête Rudy Gobert : auteur de 21 points, le pillier du Utah Jazz originaire de Saint-Quentin a pris 16 rebonds et réalisé 2 passes décisives. Evan Fournier, arrière du Orlando Magic, s'est quant à lui adjugé 22 points et 4 passes décisives. Coéquipier de Gobert à Salt Lake City, Donovan Mitchell n'a pas su combler l'écart malgré ses quelque 29 points marqués.

 


Les Français ont rapidement dominé les Américains (45-39, 20'), avant de céder pendant le troisième quart-temps. Acculée par un Mitchell à l'affût des rebonds, l'Équipe de France concède un bien triste 28-17 pendant la période (63-66, 30'). La Team USA compte alors jusqu'à sept points d'avance (72-65, 32').
 

Un money time à couper le souffle

À à peine 3 minutes de la fin, les hommes de Vincent Collet parviennent néanmoins à repasser devant grâce à l'adresse de Frank Ntilikina (New York Knicks) et la persévérance de Gobert, Batum (Charlotte Hornets), Fournier et De Colo. Alors que l'adresse fait cruellement défauts aux Américains dans la dernière 1'30 (un lancer-franc réussi sur 5), ce dernier parvient à rentrer, imperturbable, 7 des 8 lancers sifflés sur lui. L'Arrageois sort du match avec 18 points marqués.

 


Grâce à cette victoire (79-89) sur l'équipe des États-Unis - jeune, amputée de grandes stars NBA mais tout de même emmenée par le meneur des Celtics Kemba Walker et le coach légendaire Gregg Popovitch - les Français continuent leur aventure chinoise. Ils rencontreront l'Argentine en demi-finale ce vendredi 13 septembre.

Sur le même sujet

VAFC : Olivier Guégan, invité exceptionnel de Tribune Nord

Les + Lus