Des navigateurs belges partent à la recherche d'une "Atlantide" en mer du Nord

Une équipe de scientifiques vient d'embarquer à bord du Belgica pour une mission de deux ans. Objectif : retrouver des traces du Doggerland, une terre disparue qui se situe sous la mer du Nord. 

Comme l'Atlantide, y a-t-il une cité engloutie dans la mer du Nord ? Un groupe de scientifiques belges ont décidé de vérifier cette hypothèse en entamant un long périple. A bord du Belgica, un navire tout équipé, ils viennent d'entamer leur expédition, à la recherche de traces d'activités humaines. 

Cette terre ancienne, désormais recouverte par la mer du Nord, a un nom, qui laisse rêveur : le Doggerland... "C'était un continent depuis les îles britanniques jusqu'au Danemark pendant toute la période glaciaire, il y a une centaine de milliers d'années", explique à nos confrères de La Première, le préhistorien Marcel Otte, professeur émérite à l'ULiège.

Et selon lui, "il ne fait guère de doute qu'il y ait une occupation humaine, puisque c'était un continent qui rejoignait les deux parties de l'Europe, et on a retrouvé des traces beaucoup plus anciennes du paléolithique". 


Terre engloutie


C'est en - 6500 avant JC que le Doggerland est définitivement englouti et recouvert par les eaux. "A une époque, des chênes colossaux se dressaient, morts, à travers les marais salés", explique au National Geographic l'archéologue Martin Bell. "Ça devait être un paysage très bizarre."

Pendant deux ans, les scientifiques vont donc s'atteler à cartographier la zone et tenter de comprendre quelle structure d'habitat se trouvait là. "C'est une magnifique aventure, tout de même, et en particulier pour les Belges, de découvrir ce continent perdu. C'est une très belle perspective pour la recherche en Belgique", conclut Marcel Otte sur la Rtbf



L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité