• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Neige : 900 étudiants belges et néerlandais ont passé la nuit bloqués en Savoie, certains en hypothermie

Les étudiants ont passé la nuit dans la station des Sybelles, à Saint-Solrin-d'Arves. / © MAXPPP
Les étudiants ont passé la nuit dans la station des Sybelles, à Saint-Solrin-d'Arves. / © MAXPPP

La neige avait empêché leurs cars de quitter la station.

Par @F3nord

Ils devaient rentrer chez eux après une semaine de ski, mais la neige a bloqué leurs bus. Près de 900 étudiants originaires de Belgique et des Pays-Bas ont été bloqués cette nuit à Saint-Sorlin-d'Arves, en Savoie, rapporte France 3 Alpes
 


Les étudiants devaient prendre la route vers 19 heures, mais les bus ne pouvaient pas avancer à cause de la neige. "On a fait 5 km en 8 heures" a témoigné un étudiant, Louis, sur RTL.be. Le bus ne pouvant plus avancer, raconte-t-il, donc le groupe a dû descendre pour se diriger vers la boîte de nuit du village.  "On a dû faire 2 km avec nos valises dans la station".

À leur arrivée, cinq d'entre eux se trouvaient en hypothermie et ont dû être hospitalisés à Saint-Jean-de-Maurienne par les pompiers. Sans eau, réseau ni internet, les étudiants ont attendu près de 4 heures avant de pouvoir monter dans un bus... du moins pour une partie d'entre eux.

 

La préfecture répond sur Twitter

"Des centaines d'étudiants sont bloqués sans logement dans la station de Saint-Sorlin. Y a-t-il des solutions pour les héberger cette nuit ?" a demandé quelqu'un sur Twitter à la préfecture de Savoie, qui a répondu hier soir que "face à la défaillance du tour opérateur, les services de l'État et les collectivités locales ont organisé la mise à l'abri ou le  départ des étudiants, clients de Sunweb".

Et d'ajouter, dans un second message que "pour toute demande individuelle, vous pouvez vous adresser au tour opérateur qu idoit tenir à jour la liste des étudiants mis à l'abri ou pris en charge dans les bus."
 
© Twitter
© Twitter


Selon l'un des utilisateurs de Twitter qui a interpellé la préfecture savoyarde, les étudiants ont pu pour la majeure partie d'entre eux être hébergés à Saint-Jean-de-Maurienne. D'autres, qui ont dû dormir dans une boîte de nuit de la station à cause d'un problème technique, ont a priori été pris en charge ce matin dans un nouveau bus, vers 10h20 selon RTL.be.
 

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus