Activités nautiques, baignades, marées : les règles de sécurité à connaître sur le littoral des Hauts-de-France à l'approche de l'été

Alors que les beaux jours arrivent, les vacanciers se tourneront davantage vers la mer. Aussi belle que dangereuse, on vous explique quelles sont les règles à connaître pour profiter en toute sécurité sur les littoraux des Hauts-de-France.

À l'approche des beaux jours, vacanciers et riverains de la Côte d’Opale et du littoral de la Somme se tourneront de plus en plus vers la mer. C'est souvent parce qu'ils sont mal informés qu'une partie d'entre eux se trouvent piégés. Voici quelques règles essentielles à connaître avant l'été. 

Les bonnes pratiques relatives aux activités nautiques 

    Il est important de connaître les horaires de marées ainsi que la météo avant d'aller se baigner pour ne pas se faire surprendre par une profondeur soudainement trop grande ou par des vagues trop violentes. Le risque avec le courant étant, surtout, d'être emporté au large. 

    Quelles que soient les conditions météorologiques, un matériel fiable et un équipement visible sont indispensables à toute expédition marine. Une combinaison adaptée à la température de l'eau permet d'attendre les secours plus facilement en cas de souci et l'utilisation de gilets de sauvetages de couleurs vives permet d'être repérés plus rapidement. 

    Pour éviter tout ennui, il est important d'entreprendre des exercices adaptés à son niveau après une période d'apprentissage de l'activité concernée et de préférence toujours accompagné. Dans le cas d'une escapade en solitaire, il faut prévenir ses proches de son heure de départ et de retour. 

      En cas de problème, un seul numéro à connaître sur le littoral : le 196. En mer, il convient d'utiliser le canal 16 des VHF (appareil de télécommunication maritime). 

      Pour ménager les secouristes et leur permettre d'agir au plus vite en cas de danger, il faut absolument éviter de leur faire perdre du temps avec de fausses alertes. Le matériel utilisé en mer doit être marqué, identifiable et déclaré au CROSS au 196 en cas de perte. Une planche de surf qui s'échoue seule sur le rivage peut déclencher des services de secours alors que le surfeur n'est pas porté disparu. 

      Les règles à respecter pour éviter les risques de noyade

      La baignade semble être une activité bien moins dangereuse et pourtant, il y a tout de même des règles à respecter pour éviter les risques de noyade.

      • Ne se baigner que dans les zones aménagées et surveillées mises à disposition dans les Hauts-de-France (300 mètres pour assurer une cohabitation harmonieuse entre baigneurs et les pratiquants d'autres activités nautiques).
      • Désigner un adulte pour surveiller les enfants dans l'eau.
      • Surveiller les enfants même lorsqu'ils portent des brassards.
      • Respecter les consignes de baignade en fonction des drapeaux.

      Le risque d'isolement par la marée

      Lors de la hausse de la marée, l'eau peut monter à une vitesse de 10 km/h et surprendre les badauds le long du littoral. Quelques minutes suffisent pour que les promeneurs mal informés se retrouvent encerclés par la mer.

      Depuis 1ᵉʳ janvier 2024, une vingtaine d'opérations de sauvetage ont eu lieu pour secourir 43 personnes et six n'ont pas survécu. En 2023, en tout, ce sont 344 personnes qui se sont retrouvées isolées par la marée. La baie de Somme fait partie des secteurs les plus à risques. Dans cette zone, la différence de hauteur de l'eau entre la marée basse et la marée haute peut atteindre jusqu’à 14 mètres. 

      Pour se balader en toute sécurité, l'idéal est de profiter du littoral après l'horaire de pleine mer et de quitter l'estran 30 à 60 min après l'heure de marrée basse.

      La sensibilisation à l'environnement marin 

      Le littoral picard est doté d'une biodiversité exceptionnelle et il n'est pas rare d'apercevoir des phoques. Si intrigantes que soient ces créatures, pour pouvoir continuer à les admirer sur nos côtes, il faut garder ses distances.

      Pour leur bien-être, il faut rester à 300 mètres minimum des animaux et ne pas les nourrir. Tout bruit ou vibration est à éviter aussi pour préserver leur tranquillité. Les mises à l'eau de bateaux doivent également être évitées à leurs abords. D'ailleurs, la vitesse maximum aux côtés des mascottes du littoral est de 10 nœuds. 

      L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
      L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
      choisir une région
      France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité