Les grandes marées sont de retour, appel à la vigilance sur le littoral

Gare aux excès de confiance. Les grandes-marées font leur retour dans les Hauts-de-France en ce début avril 2024, avec à la clés de beaux panoramas. Mais attention à ne pas se laisser surprendre : la montée des eaux rapides peut rapidement encercler les imprudents.

Avis aux amateurs de pêche à pied et de découvertes marines, les grandes marées font leur retour dès ce dimanche 7 et jusqu'au 11 avril 2024. Le phénomène, produit par l'attraction des astres, en particulier le Soleil et la Lune sur nos mers et océans est très apprécié des amateurs de littoral. Cependant il peut se révéler dangereux, c'est pourquoi Météo France préconise de rester vigilant si vous allez admirer les baies dégagées. 

Des pics d'amplitudes

La journée de mardi sera celle qui offrira les grandes marées les plus impressionnantes, avec un coefficient de 113. Pour rappel, l'amplitude des marées est mesurée sur une échelle de 20 à 120. L'amplitude, ou marnage, est la différence de profondeur entre la marée haute et la marée basse.

L'amplitude minimale est 20 et le passage de la barre des 100 caractérise les grandes marées. 

Sur la Côte d’Opale du 7 au 11 avril 2024, on attend des coefficients entre 91 et 113. D'ordinaire, un coefficient moyen de 50 correspond à une différence de 4 mètres entre les marées basses et hautes. Les grandes marées seront observables de Boulogne-sur-Mer à Dunkerque. 

À lire aussi : CARTE. Grandes marées : partez à la découverte des épaves qui se dévoilent au grand jour

Cette semaine, le pic à 113 permettra d'observer jusqu'à 8 mètres 50 de différence entre les marées haute et basse. Une aubaine pour les plus curieux, car ce dégagement conséquent permet de découvrir de nouveaux spots inexplorés.

La vigilance est de rigueur

Mais ce phénomène possède d'autres caractéristiques moins réjouissantes. Les grands mouvements de marées impliquent un brassage d'eau de mer plus important, plus de creux à combler. L'absence d'eau pourrait tenter les plus téméraires.

Cependant pour les mêmes raisons les grandes marées sont imprévisibles, et remontent très rapidement. Il n'est pas rare pour les promeneurs de se retrouver isolés par les eaux, parfois même en quelques minutes. En 2023, la préfecture recense 344 personnes qui se sont retrouvées en situation de détresse. 

C'est pourquoi la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord et les sauveteurs en mer recommandent la plus grande prudence, avec quelques bons conseils. Avant votre balade, surveillez la météo et vérifiez les horaires des marées.

Sur place, méfiez-vous de la brume ou du brouillard, sortez à plusieurs avec un moyen de communication. En cas de doute, ne vous engagez pas. Les secours sont joignables au n°196.